Vœux des acteurs de l’opposition Togolaise pour 2021 : unis contre Covid-19, mais divisés en politique

Vœux des acteurs de l’opposition Togolaise pour 2021. En effet, la célébration de la nouvelle année est habituellement marquée par…


Vœux des acteurs de l’opposition Togolaise pour 2021. En effet, la célébration de la nouvelle année est habituellement marquée par la formulation des vœux. Ceci étant, certains leaders des partis politiques de l’opposition togolaise ont une fois encore respecté la tradition en ce passage de 2020 à 2021. Ils ont adressé leurs vœux aux populations togolaises.

Le Togo compte plus de cent regroupements politiques. Mais c’est une dizaine de partis qui se sont, pour l’instant, adressées à la population. De l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) à l’Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral (ADDI) aux Forces Démocratiques pour la République (FDR), les acteurs de l’opposition togolaise ont souhaité une santé de fer aux peuple Togolais. Le Mouvement Citoyen pour la Démocratie et le Développement (MCD), le Parti Démocratique Panafricain (PDP) ainsi que la Coordination Internationale de la Dynamique Mgr Kpodzro (CIDMK) se sont également prononcés.

Le respect des mesures barrières en priorité

La supposée division de la classe politique surtout de l’opposition togolaise est une évidence aujourd’hui. En témoigne des sorties de lancement des piques sur des médias. S’il y a donc un sujet qui fait l’unanimité auprès de ces acteurs, c’est bien la pandémie de la Covid-19.

Dans leurs messages de vœux, les responsables des partis politiques de l’opposition togolaise ont évoqué la crise sanitaire ayant marqué l’année 2020. Chacun à sa façon, ils ont salué les mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la riposte. Les hommes politiques ont profité de l’occasion pour inviter la population togolaise, en particulier leurs militants et sympathisants au respect strict des mesures barrières.

« (…) Continuons à nous protéger et à protéger nos familles par une rigoureuse observation des mesures et des gestes barrières préconisés par les autorités sanitaires nationales et internationales », a rappelé Jean-Pierre Fabre, Président National de l’ANC. Et au président du PDP, Innocent Kagbara d’ajouter « (…) c’est de respecter scrupuleusement les mesures barrières afin que nous vainquions ensemble cette pandémie ».

Politique, le sujet qui divise l’opposition togolaise

Contrairement à la santé, les leaders de l’opposition togolaise partagent des avis divers une fois sur le terrain politique. Ils ont tous abordé notamment les élections présidentielles du 22 février 2020 au Togo. Si certaines formations saluent un « scrutin réussi et paisible », d’autres, par contre, dénoncent « des manquements graves et des fraudes électorales ».

« Au Togo, la présidentielle du 22 février 2020 n’a été qu’une farce électorale de plus qui a permis au Président, après trois mandats, de se maintenir à la tête du pays », lance le président du FDR, Me Paul Dodji Apevon.
« Sur le plan politique, c’est une véritable prouesse pour le Togo d’avoir réussi à organiser le 22 février 2020, une élection présidentielle, dans la paix malgré le contexte d’incertitude généralisée », a indiqué l’honorable Innocent Kagbara.

Le Togo s’est lancé dans l’organisation des élections régionales. Et l’ex chef de file de l’opposition, Jean Pierre Fabre, entend maximiser ses chances, pas de boycott comme ce fut le cas des législatives en 2018. Au cours de sa sortie, le maire de la commune du Golfe 4 a annoncé une remobilisation populaire et une présence aux échéances électorales à venir. L’ANC se dit prête à apporter ses contributions aux discussions politiques ouvertes par le gouvernement.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *