mercredi, décembre 7, 2022


Vie chère/ Rentrée scolaire: Voici les nouvelles mesures prises au Togo

Le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé a annoncé vendredi 16 septembre 2022, de nouvelles mesures pour lutter contre la…

Parredaction Catégorie Politique Société le 16 septembre 2022 Étiquettes : , ,


Le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé a annoncé vendredi 16 septembre 2022, de nouvelles mesures pour lutter contre la vie chère. Au total 10, celles-ci portent entre autres sur l’augmentation des salaires et pensions de retraite.En effet, ces nouvelles mesures sont relatives à l’axe 1 de la feuille de route qui vise à renforcer l’inclusion et l’harmonie pour toutes les couches sociales et consolider la paix.

Ces réformes sur salaires devraient permettre, notamment de mieux préparer la rentrée scolaire qui arrive à grands pas en ces temps de crise. En effet, ces nouvelles mesures interviennent au lendemain du séminaire gouvernemental à Kpalimé où il a été adopté un projet de loi de finances rectificative, exercice 2022.

Mieux préparer la rentrée scolaire malgré la vie chère…

Selon le gouvernement, les nouvelles mesures prises ont pour but de préserver le pouvoir d’achat des ménages en général. Aussi, il est question de protéger les couches les plus vulnérables en particulier contre la vie chère. Ces nouvelles mesures visant à soulager la population ont été annoncées par le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya.

Concrètement, l’Etat évoque la gratification spéciale de 3 milliards francs CFA par transfert monétaire direct au profit des parents d’élèves pour l’achat des fournitures scolaires. Également, la subvention de 2,5 milliards de francs CFA pour l’acquisition des manuels d’écriture et de lecture pour les élèves de l’enseignement primaire.

Par ailleurs, le gouvernement a décidé de la gratification de l’avance sur salaire octroyée en début d’année par le Président de la République sur les 8 mois restants à rembourser. Aussi, il a été annoncé la revalorisation additionnelle de 5% de la pension de retraite pour tous les retraités du secteur public (civil et militaire) et du secteur privé.

Lire Aussi : Le Togo bientôt doté d’un Observatoire de la qualité des services financiers

Augmentation imminente du SMIG togolais…

« J’ai instruit le gouvernement à veiller à l’accélération et à l’aboutissement rapide des discussions avec les partenaires sociaux et le secteur privé en vue de la revalorisation du salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) », a indiqué Faure Gnassingbé dans le communiqué.

A titre de rappel, le gouvernement avait convenu avec les différents syndicats des travailleurs de la nécessité de revaloriser le SMIG au Togo qui est actuellement à 35.000F CFA. C’était à l’occasion du forum national du dialogue social tenu dernièrement.

Enfin, le chef de l’Etat a invité les concitoyens à plus d’ardeur au travail par solidarité et au renforcement de la cohésion sociale par ces temps de vie chère afin de relever ensemble le défi du développement inclusif du pays.

 

Perside Katanga

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.