vendredi, octobre 30, 2020


Personnalité : Victoire Dogbé

Victoire Tomegah-Dogbé : une ministre d’exception

Occupant le poste de Ministre du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, depuis 2008, sous la présidence de Faure Gnassingbé, Victoire Tomegh-Dogbé est l’une des rares ministres de développement qui a choisi de miser sur la jeunesse togolaise dans le monde de l’entrepreneuriat, en la considérant comme étant un pilier du développement économique au Togo.

Qui est cette ministre d’exception qui œuvre pour offrir aux jeunes togolais du travail décent et surtout durable, tout en soutenant le développement économique du pays ?

Une ministre avec un bilan satisfaisant

Ayant un diplôme de Maîtrise en gestion d’entreprise de l’Université du Bénin, ainsi qu’un diplôme en marketing spécialisé en management finance de Jutland Technology Institute AARHUS au Danemark, avant de décrocher l’Orchestrating Winning Performance en 1996, de l’International Institute for Management Development de Lausanne, Victoire Tomegh-Dogbé, a été appelé par le président Faure Gnassingbé, afin de diriger le ministère du Développement à la base qui venait tout juste de voir le jour, au niveau du gouvernement du Gilbert Houngbo, en 2008, alors qu’elle occupait le poste de Représentante Résidente Adjoint du PNUD.

Vu son bilan positif et son implication dans la gestion de ce département clé pour le développement économique du pays, Victoire Tomegh-Dogbé, a pu conserver son poste de ministre du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, depuis 2010, en œuvrant ainsi à l’emploi de la jeunesse togolaise, sous le gouvernement de Ahoumey Zunu de 2012 à 2015, mais aussi sous le gouvernement de Komi Sélom Kalssou de 2015 à 2020.

Durant toute cette période, Victoire Tomegh-Dogbé a été nommée par Faure Gnassingbé, directrice de Cabinet de la présidence de la République avec rang de ministre. La ministre du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, est la première femme ayant été nommée pour ce poste.

La ministre a montré une efficacité hors norme, en enregistrant un bilan satisfaisant au niveau des activités exécutés par son département. Selon Victoire Tomegh-Dogbé, cette réussite est due à la parfaite cohérence entre l’activité du ministère qu’elle dirige et le Plan national du développement et les stratégies nationales, mises en place par le gouvernement.

D’après les derniers chiffres révélés, grâce à l’implication de Victoire Tomegh-Dogbé dans les missions de son ministère, plus de 2469 emplois ainsi que 821 entreprises, ont été créés dans le secteur artisanal en 2019. En outre, prés de 95 000 élèves ont bénéficié de repas chauds dans les cantines scolaires, la même année.

La jeunesse constitue une priorité au Togo

Il est évident que les progrès réalisés ces dernières années au Togo, surtout sur le plan économique ne relèvent pas du miracle. En effet, le président de la République du Togo, Faure Gnassingbé a assuré que la recette d’un tel succès est le travail collectif avec ses ministres occupant des postes clé comme Victoire Tomegah-Dogbe qui dirige un département clé faisant de l’inclusion sociale, financière et économique, une réalité au pays. Grâce aux réformes effectuées dans le département dirigé par la ministre du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, le Togo a enregistré le taux de chômage le plus bas de l’Afrique de l’Ouest.

Certes, la promotion de l’entrepreneuriat constitue une priorité nationale au Togo, toutefois, la jeunesse demeure un atout pour le pays, c’est pour cette raison qu’elle constitue le cœur du plan national de développement, a assuré la ministre du Développement à la base, de l’Artisanat et de la Jeunesse, lors de la conférence internationale sur les entreprises sociales et la responsabilité sociale des entreprises, en juin 2020. Il est important de rappeler que les jeunes représentent plus de 70 % de la population du Togo, c’est pour cette raison que Victoire Tomegh-Dogbé œuvre pour assurer l’insertion socio-économique de la jeunesse togolaise.


Page suivante »