Autonomisation: Victoire Tomégah-Dogbé à l’écoute des femmes entreprenantes de Sokodé

La cheffe du gouvernement togolais, Victoire Tomégah-Dogbé a effectué, ce weekend, une tournée dans le nord du pays. En effet,…

Parredaction Catégorie Dossiers le 8 février 2021 Étiquettes : , , , ,

La cheffe du gouvernement togolais, Victoire Tomégah-Dogbé a effectué, ce weekend, une tournée dans le nord du pays. En effet, le Premier ministre était samedi, 06 février 2021, en visite à Sokodé dans la région Centrale et à Bafilo (région de la Kara). Plusieurs activités étaient au menu notamment la rencontre avec les femmes entreprenantes des cinq préfectures de la région Centrale.

L’une des principales activités menées à Sokodé fut le lancement des travaux de réaménagement du tronçon Sokodé-Bassar. Après ce coup d’envoi, Mme Dogbé a tenu à échanger avec les femmes transformatrices des graines de néré de ladite localité.

« Bravo pour tout ce que vous faites »

En effet, cette rencontre avec les femmes entreprenantes fut l’opportunité pour le Premier ministre de saluer les efforts de ces femmes. « Je viens célébrer la femme que vous êtes avec vous mes chères sœurs et vous dire bravo pour tout ce que vous faites. Bravo parce que vous êtes entreprenantes ».

En retour, les transformatrices des graines de néré ont soumis au gouvernement leurs besoins et émis des doléances. Elles ont, entre autres, demandé de leur trouver un cadre, où elles peuvent se retrouver afin de mieux se connaître, mieux apprendre, s’éduquer.

Cette sollicitation, Victoire Tomégah-Dogbé l’a prise à bras ouvert. « Vous n’avez pas demandé donnez-nous de l’argent. (…) Je crois que c’est une très belle requête et on ne peut qu’accéder à une telle requête », a-t-elle indiqué.

Une invite à plus de solidarité des femmes entreprenantes

Cette rencontre a été une occasion pour Mme Victoire Tomégah-Dogbé de transmettre aux femmes entreprenantes, le message du chef de l’Etat Faure Gnassingbé. Celui-ci tourne autour des valeurs de quatre valeurs à cultiver afin de contribuer au développement économique du Togo. Il s’agit donc de la paix, la stabilité, la solidarité et l’inclusion sociale.

Par ailleurs, la cheffe du gouvernement a effectué une descente à Bafilo dans la préfecture d’Assoli (région de la Kara) où elle a échangé avec les jeunes. Les discussions ont essentiellement porté sur les différents mécanismes d’accompagnement mis en place pour assurer une insertion professionnelle à la jeunesse togolaise.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *