Insertion professionnelle des jeunes : vers la phase pilote du concept de « collège communautaire »

Le concept de « collège communautaire » va bientôt entrer dans sa phase d’expérimentation au Togo. Ce mardi, 07 septembre 2021, se…

Parredaction Catégorie Dossiers le 7 septembre 2021 Étiquettes :


Le concept de « collège communautaire » va bientôt entrer dans sa phase d’expérimentation au Togo. Ce mardi, 07 septembre 2021, se sont ouverts à Lomé, les travaux d’un atelier de validation du dossier technique du projet.

Selon le rapport d’évaluation, c’est le Centre Régional d’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle Région Maritime (CRETFP-RM) du Togo qui a été retenu pour l’expérimentation. La mise en œuvre du concept du collège communautaire au Togo vise à faciliter l’insertion professionnelle des jeunes.

Collège communautaire, un concept innovant

Selon les explications de Soh Essoyomèwè, le coordonnateur de l’entité nationale de mutualisation UEMOA, le collège communautaire est une initiative sous régionale. Elle prend en compte les besoins de la communauté notamment en établissement de formation professionnelle.Insertion professionnelle des jeunes : vers la phase pilote du concept de « collège communautaire »

« La différence entre cet établissement et les autres établissements d’enseignement technique et de formation professionnelle, c’est que dans le collège communautaire, nous avons ce qu’on appelle la flexibilité des offres de formations », a indiqué le coordonnateur.

Aussi, précise-t-il, cet établissement ne va plus former parce qu’il faut former. Il est donc question de la formation sur mesure en fonction des besoins de la communauté. Ainsi, la rencontre de Lomé, dont les travaux s’étend sur quatre jours, permettra une mutualisation de ressources et outils de la formation professionnelle de l’espace UEMOA.

Collège communautaire, l’ambition du ministre Kokou Eké Hodin

Les travaux portant sur la validation du cadre juridique relatif à l’autonomisation du centre pilote ont été officiellement ouverts par Kokou Eké Hodin. Il est ministre délégué en charge de l’Enseignement Technique et de l’Artisanat au Togo.Insertion professionnelle des jeunes : vers la phase pilote du concept de « collège communautaire »

Pour le ministre Hodin, il est question de faire en sorte que les filières proposées dans le cadre du collège communautaire, s’adaptent entre autres aux réalités des entreprises qui soutiennent le projet. L’objectif principal est de faciliter l’insertion professionnelle des jeunes qui seront dans ces centres.

« Nous allons vers un système de dual. Les enfants seront formés à l’école, mais ont aussi la possibilité d’aller directement compléter leurs formations dans ces entreprises qui nous accompagnent. Ils contribueront aussi à créer la richesse nationale », a-t-il précisé.

À l’issue des travaux, les participants vont proposer les activités de démarrage à mettre en œuvre au centre pour l’opérationnalisation du projet.

Lire aussi: Enseignement technique au Togo : le ministère mise sur le capital humain pour plus de résultats

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.