Algérie : Covid-19 la vente de la chloroquine permise dans les pharmacies

L’Algérie a autorisé la commercialisation de la chloroquine dans les pharmacies. Une décision prise par le ministère de la Santé…

Parredaction Catégorie Santé le 15 juillet 2020


L’Algérie a autorisé la commercialisation de la chloroquine dans les pharmacies. Une décision prise par le ministère de la Santé à l’endroit des pharmacies.

« Le ministère de tutelle a autorisé la vente de chloroquine au niveau des pharmacies privées depuis quelques jours, mais uniquement sur prescription médicale », a déclaré le président du syndicat national des pharmaciens, Messaoud Belambri.

Les raisons de vente de la chloroquine

Pour le président Messaoud, cette démarche vise « à fournir la chloroquine, qui est nécessaire au traitement de certaines maladies chroniques, à des malades qui en aurait grand besoin ».

Cependant, cette prescription, que préconisait le professeur Didier Raoult pour le traitement de la maladie du Covid-19, a fait l’objet de vives critiques par les scientifiques internationaux.

Malgré ces critiques, l’Algérie n’a pas cessé de prescrire la chloroquine à son peuple. Ainsi, la décision d’administrer de la chloroquine aux patients contaminés par le Covid-19 a été prise au bon moment, car « aujourd’hui, les patients guérissent », a indiqué le Directeur Général de la pharmacie centrale des Hôpitaux (PCH), Mohamed Nibouche lors d’une émission radiophonique.

Il poursuit en disant qu’: « Il est clair que dans certains pays, le choix a été remis en question en raison d’intérêts financiers, car il y a des tensions de part et d’autre qui peuvent influer sur la décision de certains gouvernements dans la prise de décision la plus convenable concernant le choix du laboratoire et du médicament; contrairement à l’Algérie, il n’y a pas de lobby autours de ce médicament ».

D’après des statistiques révélées par les autorités sur le traitement à base de la chloroquine, l’Algérie a obtenu des résultats satisfaisants.

A ce jour, le pays enregistre 19.689 cas confirmés et 1018 morts, après l’enregistrement de 494 nouveaux cas de contaminations et 07 nouveaux morts. Un bilan annoncé par Dr Djamel Fourar, porte-parole du comité scientifique.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.