Vaccin AstraZeneca: Prof Didier Ekouévi lève le doute et rassure les Togolais

Le président du Conseil scientifique togolais, Professeur Didier Ekouévi s’est prononcé ce lundi, 15 mars, sur le sujet préoccupant de…

Parredaction Catégorie Santé le 15 mars 2021 Étiquettes : , , , , ,

Le président du Conseil scientifique togolais, Professeur Didier Ekouévi s’est prononcé ce lundi, 15 mars, sur le sujet préoccupant de l’heure. Il s’agit notamment de l’adhésion ou non à la vaccination contre la Covid-19 en cours et la fiabilité du vaccin AstraZeneca administré au Togo.

Le Conseil Scientifique a été mis en place par le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, dans le cadre de la riposte contre la Covid-19. Sur les ondes d’une radio locale ce matin, Prof. Didier Ekouévi a éclairé la lanterne des populations sur la campagne de la vaccination en cours.

Atteindre l’immunité collective selon Didier Ekouévi

Depuis le début de la crise sanitaire provoquée par le coronavirus, les autorités togolaises ne sont pas restées les bras croisés. Elles ont pris une série de mesures non seulement pour limiter la propagation du virus au pays, mais aussi pour protéger la population de cette pandémie.

La campagne de vaccination fait donc partie de ces mesures tout comme le bouclage des villes, le port obligatoire du masque ou encore la fermeture des lieux de cultes et des établissements scolaires. Beaucoup de Togolais peinent à adhérer à la vaccination contre la Covid-19, de peur d’autres conséquences graves liées au vaccin.

A cette préoccupation, le président Conseil Scientifique rassure. « La vaccination ne doit pas être obligatoire ». Pour Didier Ekouévi, l’objectif du Togo est de vacciner 60% de la population pour atteindre l’immunité collective.

AstraZeneca, un vaccin efficace

C’est depuis le 07 mars dernier que le Togo a accueilli sur son territoire le premier lot de vaccin contre la Covid-19. Au total, 156.000 doses de vaccins AstraZeneca, s’inscrivant dans l’initiative Covax, ont été réceptionnées par les autorités togolaises.

En effet, l’administration du vaccin AstraZeneca continue de faire des polémiques au sein de l’opinion publique. Le débat fait suite à la suspension temporaire de l’utilisation de ce vaccin par certains pays européens dont le Danemark. Mais, Didier Ekouévi a rassuré l’opinion publique sur l’efficacité du vaccin AstraZeneca. « Aucun pays n’a encore suspendu définitivement ce vaccin dans le monde », a-t-il précisé.

Pour rappel, un vaccin est une préparation biologique administrée à un organisme vivant. Le but est de stimuler le système immunitaire de l’organisme et lui permettre développer une immunité adaptative protectrice et relativement durable contre l’agent infectieux d’une maladie particulière.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *