Togo: Enfin une piscine olympique pour la capitale

Le ministre des Sports, Dr Lidi Béssi Kama, caresse l’idée de construire une piscine olympique dans la capitale togolaise. En…

Parredaction Catégorie Sport le 25 juillet 2022 Étiquettes : , , , ,


Le ministre des Sports, Dr Lidi Béssi Kama, caresse l’idée de construire une piscine olympique dans la capitale togolaise. En effet pour la première fois, le Togo participera aux championnats du monde juniors de natation (8ème édition) qui se dérouleront à Lima, au Pérou du 30 août au 04 septembre 2022.

Depuis plus de deux décennies, la région maritime ne dispose d’aucune piscine olympique pour l’entraînement des nageurs. Or la natation est l’un des sports qui figure au programme des Jeux olympiques (J.O) depuis la première édition des J.O modernes en 1896. C’ est une activité physique très particulière qui ne se pratique pas comme les autres activités terrestres. Car, elle a son milieu naturel qui est l’élément liquide ( l’eau).En effet, sa pratique nécessite beaucoup de précautions, en l’occurrence une piscine appropriée dont les dimensions conviennent aux compétitions organisées dans des grands bassins.

Il faut impérativement une piscine olympique à Lomé

En fait pour les entraînements, les nageurs togolais doivent se rabattre sur la piscine de l’hôtel Sarakawa de Lomé, le seul disposant d’un bassin olympique. Difficile de monopoliser un lieu privé destiné aux clients.

Pour ce faire, il paraît judicieux de penser à la construction d’une piscine olympique particulière pour les nageurs togolais talentueux.

Tout d’abord, le but est de permettre aux jeunes amateurs et professionnels d’améliorer leur niveau dans la perspective d’une participation à des épreuves continentales et internationales. Ensuite, de pouvoir accueillir des compétitions internationales. Enfin, cet équipement public pourra être utilisé par les scolaires.

A titre de rappel, Dr Lidi BESSI KAMA a lors de sa visite aux athlètes togolais le 20 juillet 2022, rassuré les nageurs. « Le Togo est une grande nation et vous devez le confirmer à cette compétition. Rien n’est impossible à celui qui a la détermination et la foi. C’est une question de confiance! Mais pour réussir, il faut payer le prix du sacrifice. Et ce prix, c’est le travail! Rêvez grand, travaillez dur et ne soyez pas complexés devant les athlètes des autres pays. Le gouvernement fait d’énormes efforts pour créer les conditions. A vous de jouer. Allez et ramenez nous des médailles! », a-t-elle ajouté.

Un besoin de financement pour la construction de la piscine olympique de Lomé

Au Togo, la Fédération Togolaise de Natation et de Sauvetage (FE.TO.N.A.S.) ne dispose pas de moyens financiers conséquents. C’est pourquoi le gouvernement espère obtenir le concours financier des partenaires du Togo pour la réalisation du projet de construction d’une piscine olympique.

La togolaise Adzo-Rebecca kpossi

Lire aussi: Jeux olympiques 2021 : médaille d’or en judo pour la Franco-togolaise Clarisse Agbégnénou, une fierté

Soulignons qu’une piscine olympique mesure 25 m de large, 50 m de long et 2 m de profondeur soit un total de 2 500 000 litres d’eau, environ. En plus, elle doit disposer de 8 longueurs de nage, de 2,5 m chacune, afin que les nageurs disposent d’un espace limité et ne rencontrent pas ceux qui nagent à côté d’eux.

De surcroît, les raies sont peintes au fond de la piscine et séparées par une corde flottante avec des bouées sont indispensables notamment pour la nage sur le dos. La piscine doit également avoir une température appropriée, qui doit être comprise entre 25°C et 28°C, car une eau trop chaude ou trop froide pourrait nuire aux performances du nageur.

Enfin, l’entretien est fondamental avec un contrôle quotidien du pH, du niveau de chlore et un nettoyage hebdomadaire.

Au final, de la construction en passant par la mise en place des équipements adéquats et l’entretien, il incombe de mobiliser assez de fonds pour ce projet en cours.

Perside Katanga

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.