Togo : le ProMIFA évalué par une mission du FIDA

En visite dans la capitale togolaise, des représentants du Fonds International de Développement Agricole (FIDA) évaluent le projet d’Appui au…

Parredaction Catégorie Société le 20 octobre 2020 Étiquettes : , , , , , ,

[bsa_pro_ad_space id=4]

En visite dans la capitale togolaise, des représentants du Fonds International de Développement Agricole (FIDA) évaluent le projet d’Appui au MIFA sur la période de 2019-2020. Cette mission a démarré le 05 et prend fin ce 20 octobre 2020.

L’équipe du FIDA s’est d’abord entretenue, par visioconférence, avec les bénéficiaires du ProMIFA. Ainsi, ceux qui ont participé à Atakpamé aux diverses formations (Camps du futur, éducation financière) organisées dans le cadre du projet y ont pris part.

Une première mission dans ce cadre

Il s’agit de la première mission de supervision du FIDA sur cette initiative. Cette mission rencontrera les parties prenantes du projet. L’évaluation du ProMIFA concerne les prouesses réalisées par le projet au titre de l’année 2019/2020. Déjà le 12 octobre dernier, la mission a rencontré à Atakpamé des bénéficiaires du projet.

Cette mission de suivi, d’appui technique et de supervision du FIDA se tient chaque année durant le cycle du projet. Il s’est agi pour le Fonds d’échanger avec les bénéficiaires ayant pris part aux formations sur les camps du futur et à l’éducation financière. Les discussions ont permis à la mission d’avoir une idée sur « les acquis des formations et leurs usages post-formations dans la mise en œuvre des activités au sein des entreprises et coopératives agricoles ».

L’impact sanitaire non négligeable

La Covid-19 a des conséquences sur les activités prévues dans le cadre du projet. Ainsi, la mission a évalué l’impact de cette crise sanitaire sur les activités des entreprises et coopératives agricoles. Cela afin de trouver ensemble des stratégies et moyens pour leur permettre d’atteindre leurs objectifs malgré la pandémie. Les échanges se sont également portés sur d’autres défis à relever pour soutenir les entreprises.

D’après le MIFA S.A, les bénéficiaires ont témoigné leur satisfaction suite au suivi et à l’accompagnement reçus dans l’identification des idées de projets ainsi que pour l’élaboration des plans d’affaires. Les camps du futur se sont tenus en janvier 2020, en collaboration avec le ministère en charge de l’agriculture. Ils ont permis de former de futurs agripreneurs.

Dans le cadre de cette initiative, près de 20.000 jeunes et femmes ont été initiés à l’entrepreneuriat, à la gestion des entreprises et coopératives agricoles. Ces derniers contribueront ainsi à la réalisation de l’axe 2 du Plan national de développement (PND 2018-2022) dont l’objectif est le développement des pôles de transformation agricole, manufacturiers et d’industries extractives. Le Projet d’appui au mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage de risques est appuyé par le FIDA. Le coût total du projet s’élève à 20,4 milliards FCFA. Officiellement lancé l’année dernière, le ProMIFA s’étale sur 6 ans, avec à la clé la création de plusieurs emplois.

Notons que le ProMIFA est une initiative cofinancée par le FIDA avec l’Etat togolais, le secteur privé et d’autres partenaires à hauteur de 35 millions $ sur six ans.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *