dimanche, septembre 26, 2021


Économie numérique: Un nouvel édifice pour prévenir la cybercriminalité au Togo

La lutte contre la cybercriminalité au Togo, vient de franchir un pas décisif. Dans le processus de sécurisation de son…

Parredaction Catégorie Dossiers le 4 février 2021 Étiquettes : , , , , , ,


La lutte contre la cybercriminalité au Togo, vient de franchir un pas décisif. Dans le processus de sécurisation de son cyberespace, le Togo a inauguré le premier centre national d’alerte et de réaction aux menaces informatiques (CERT) , ce mercredi 3 février 2021 à Lomé.

La cérémonie a eu lieu en présence du ministre de l’Économie numérique Mme Cina Lawson. Selon elle, une avancée significative a été faite par la mise en place de cette structure.

Une mission bien définie

Le nouvel organe a donc une mission bien précise et définie. En effet, elle sera chargée « d’identifier, analyser et mitiger les cyberattaques affectant l’État, les citoyens, les entreprises et organisations togolaises ». Par ailleurs, des formations en cybersécurité, investigation numérique et sur les crypto-monnaies, seront notamment entamées. Selon Mme Cina Lawson, c’est une avancée significative dans la lutte engagée pour lutter contre la cybercriminalité au Togo.

« Nous sommes heureux d’annoncer le lancement de CERT.tg, la première équipe nationale de réponse aux urgences informatiques du Togo. Un pas de plus du gouvernement pour renforcer la cybersécurité au Togo. Alors que le gouvernement accélère la transformation numérique dans tous les secteurs de l’économie, il renforcera la confiance dans les services digitaux et protégera les citoyens et les entreprises contre les cybermenaces », a déclaré Cina Lawson.

Rendre fertile la lutte contre la cybercriminalité au Togo

La mise sur orbite de cette structure dont le site web a également été lancé, permettra au Togo de rejoindre le réseau mondial des pays dotés des CERT nationaux. Ces sites qui sont dédiés à l’effort collectif de cyberdéfense et chargés de la surveillance du cyberespace local et de la gestion permanente des incidents de cybersécurité.

« Pour profiter sereinement de la digitalisation des services et de l’administration, les Togolais ont besoin d’avoir confiance dans la sécurité du cyberespace. Le CERT.tg renforce cette confiance, en protégeant tous les acteurs du numérique et en participant à la formation d’experts locaux en cybersécurité. Le lancement d’un CERT répond aux meilleurs standards internationaux et prouve notre capacité à réaliser nos ambitions », a ajouté la ministre.

Rappelons que ce nouveau centre national dédié à la lutte contre la cybercriminalité au Togo, sera dirigé par la société de services en cyber sécurité « Cyber Defense Africa S.A.S » et sous la supervision de l’Agence nationale de la cyber sécurité.

Lire aussi / Conseil des ministres : vers l’opérationnalisation de l’agence en charge de l’identification biométrique

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *