Transparence budgétaire : une session de partage organisée à l’endroit des OSC et du secteur privé

Les réformes relatives à la transparence budgétaire ont amené le ministère de l’économie et des finances et celui de la…



Les réformes relatives à la transparence budgétaire ont amené le ministère de l’économie et des finances et celui de la planification, du développement et de la coopération à organiser une session de partage sur le budget de l’Etat exercice 2022.

Présidée par le Secrétaire permanent pour le suivi des politiques de réformes et des programmes financiers, Stephan Akaya, cette session est consécutive au vote du budget par l’Assemblée nationale le 28 décembre 2021. Elle participe des actions relatives au contrôle citoyen de l’action publique. À travers cette rencontre, le gouvernement entend mettre à la disposition du public des informations sur le budget de l’Etat.

Le développement à travers la transparence budgétaire

Transparence budgétaire : une session de partage organisée à l’endroit des OSC et du secteur privéAu cours de la session, une présentation a été faite sur les notions sous-jacentes à la loi de finances et aux différents types de loi de finances. Elle vise, d’une part, à placer le citoyen au centre du développement inclusif contribuant ainsi à la réalisation des objectifs du gouvernement. D’autre part, elle permet à la société civile et au secteur privé d’accéder et de comprendre les finances publiques du pays.

Ainsi, le budget exercice 2022 a été passé au peigne fin notamment les différents contextes, les priorités et les choix stratégiques liés à son élaboration.

Les participants ont, aussi, été bien outillés sur les inscriptions spécifiques opérées au profit de différents domaines tels que l’éducation, la santé, l’agriculture, la sécurité, la police de proximité, l’énergie, le transport routier, aéroportuaire et portuaire.

Les échanges…

Cette session sur la transparence budgétaire a mis un accent particulier sur les dispositions prises pour renforcer la résilience des contribuables et booster encore plus l’économie.

Transparence budgétaire : une session de partage organisée à l’endroit des OSC et du secteur privéLors de la présentation, des clarifications ont été données aux participants sur certaines sujets clés à savoir : les dispositions prises pour renforcer la soutenabilité de l’endettement public, la notion de la part de l’Etat consacré à certains secteurs comme la santé, la contrepartie à mobiliser pour bénéficier des financements auprès des bailleurs de fonds et d’autres actions en cours ou à mener par le gouvernement pour accompagner la société civile.

Egalement, la transparence budgétaire ne peut pas être possible sans un contrôle effectif par la société civile, des mesures prises par l’Etat pour atténuer les effets de la vie chère au Togo.

Ar ailleurs, l’une des innovations introduites dans le processus budgétaire est la budgétisation sensible au genre. Elle avait fait l’objet d’une communication pour traduire de manière effective les engagements pris par l’Etat togolais en matière d’égalité des sexes et de droit des femmes.

Pour rappel, les ministères organisateurs de la session sur la transparence budgétaire ont attiré l’attention des participants, plus précisément des OSC, à davantage informer et sensibiliser la population dans la mise en œuvre des actions prévues par le budget exercice 2022 pour l’amélioration continue de leurs conditions de vie.

Fafa A.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.