Togo : WANEP-TOGO forme des femmes à Atakpamé sur la paix et les droits humains

WANEP-TOGO a organisé la semaine dernière un atelier national pour une meilleure implication des femmes civiles et Forces de Défense…

Parredaction Catégorie Dossiers le 21 septembre 2020 Étiquettes : , , , , ,

WANEP-TOGO a organisé la semaine dernière un atelier national pour une meilleure implication des femmes civiles et Forces de Défense et de Sécurité (FSB). Cet atelier est placé dans les mécanismes locaux et nationaux de paix et de protection des droits humains.

Ceci en vue de permettre une appropriation du Plan national du Togo lié aux résolutions 1325 et suivantes par les femmes ciblées.

Des femmes outillées sur la notion de paix et des droits humains

C’est un atelier intitulé : « Appui aux organisateurs communautaires de base et aux femmes médiatrices communautaires pour une contribution de qualité à la prévention, la résolution des conflits et la protection des droits humains ».

En effet, le Wanep-Togo vise, par cet atelier, à amener les femmes à définir une stratégie pour une meilleure implication au Togo. Il s’agit pour les promoteurs de prévenir des conflits et violences dans la protection des droits humains. Aussi, il ambitionne de les amener à prendre des initiatives individuelles répondant à leurs besoins en lien avec ce projet.

Une satisfaction pour les bénéficiaires

Elles sont au total 36 femmes bénéficiaires de cette formation organisée par Wanep-Togo, à Atakpamé dans la région des Plateaux. Le projet a connu l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Il s’inscrit dans le cadre du projet de « renforcement des Capacités Nationales et Communautaires de Prévention des Conflits et Violences et de la Protection des Droits de l’Homme au Togo ».

A l’issue de l’atelier de formation, les femmes bénéficiaires, considérées comme les médiatrices communautaires et FSB, ont montré leur satisfaction à l’endroit des promoteurs. Elles ont, en outre, manifesté leur disponibilité à s’impliquer efficacement dans la prévention des conflits, des violences et dans la protection des droits humains dans leurs communautés.

Une initiative qui vient à point nommé, car le monde célèbre à ce jour la journée internationale de la paix dont le thème de cette année est : « façonner la paix ensemble ».

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *