Togo/Sport : les activités sportives désormais autorisées

Longtemps, resté inactifs, les amateurs ainsi que les professionnels de sport peuvent désormais reprendre leurs activités. En effet, c’est dans…

Parredaction Catégorie Sport le 19 janvier 2021 Étiquettes : , , , , ,

Longtemps, resté inactifs, les amateurs ainsi que les professionnels de sport peuvent désormais reprendre leurs activités. En effet, c’est dans un courrier du ministre des Sports, Lidi Bessi-Kama, adressé au nouveau président du Comité national olympique, Akpaki Deladem, que l’annonce a été faite.

L’interdiction des activités sportives sur l’étendue du territoire avait été annoncé en mars dernier au motif de la pandémie du covid-19. Cette décision vient donc soulager plus d’un.

Une bouffée d’air frais

Cette décision est un vrai soulagement pour les sportifs au Togo. En effet, Mme la ministre en charge des Sports et des Loisirs a jugé les facteurs favorables à une reprise effective. « Après une évaluation suffisante du respect du protocole sanitaire de reprise progressive des activités sportives élaboré par l’ensemble des acteurs du mouvement sportif national, et m’inscrivant dans la même logique, je voudrais porter à votre connaissance qu’une autorisation de reprise à toutes les autres disciplines sauf le sport de masse », a déclaré Mme Lidi Bessi-Kama, dans sa note adressée au président du CNO-Togo.

Rappelons que malgré cette autorisation, les mesures barrières restent de rigueur.

Une reprise imminente des championnats de football

L’un des plus gros perdants de cet arrêt est le football togolais. En effet, le manque de compétition a pesé beaucoup sur les équipes et surtout sur les joueurs sur le plan physique et aussi financier. Le manque de rythme a été observé au niveau des équipes togolaises engagées dans les compétitions continentales, en témoigne l’élimination rapide d’Asko de Kara et d’Unisport de Sokodé.

Cette annonce est donc bonne nouvelle pour les footix togolais. Le football reprend donc bientôt officiellement ses droits, et par ricochet, le championnat national de football de première et deuxième division, les coupes nationales, etc. Cependant, « l’organisation des compétitions et la participation à un tournoi sont assujetties à une autorisation au préalable du ministère des Sports et des Loisirs », a expliqué Mme Lidi Bessi-Kama.

Rappelons que les sports comme le tennis, le tennis de table, le tchoukball, l’escrime, le cyclisme, la natation, la pétanque et le volleyball avaient déjà été autorisés depuis 2020.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *