Togo/Réparation communautaire: le HCRRUN satisfait la préfecture de l’Ogou

Des ouvrages ont été réalisés par le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité nationale (HCRRUN) dans le…

Parredaction Catégorie Dossiers le 28 août 2020 Étiquettes : , , , , , , ,


Des ouvrages ont été réalisés par le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité nationale (HCRRUN) dans le cadre de la phase pilote du volet de réparations communautaires et collectives (RCC) . Ces ouvrages ont été livrés ce mercredi, 26 août 2020. Les populations de Djéréhouyé et de Boko dans la préfecture de l’Ogou en sont les bénéficiaires.

Les RCC répondent à la recommandation N°54 de la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR). Au total, cinq (5) préfectures sont concernées dont celle d’Ogou qui constitue la phase pilote.

Les ouvrages réalisés par le HCRRUN

En effet, les RCC touchent les groupes sociaux, les villages et communautés victimes des violences politiques de 1958 à 2005 au Togo. Il s’agit pour le HCRRUN, de doter les populations des localités concernées des infrastructures.

D’une valeur de 30 millions de FCFA, la construction des ouvrages à Djéréhouyé et de Boko ont été lancée en novembre 2019. Il s’agit de 5 bâtiments scolaires pour les deux localités et de l’achèvement ainsi que la réhabilitions de trois bâtiments d’habitation à Djéréhouyé.

Les responsables des écoles sont très émus parce qu’il n’y aura plus d’abandon ou de fuite en saison pluvieuse. « Ces bâtiments-là ont été totalement décoiffés, délabrés lors des violences. Et grâce à HCRRUN, ils ont été réhabilités », a rappelé le directeur l’école primaire publique de Boko, Noutchou Yaouvi tout réjouissant.

Les RCC, symbole de paix selon le maire Florence Yawa Kouigan

Plusieurs autorités locales ont assisté à la cérémonie de remise des ouvrages. Parmi elles, Madame le Maire de la commune de l’Ogou 1, Yawa Kouigan. L’élue locale a salué l’initiative du HCRRUN qui, d’après elle, rappelle l’importance de la paix et du vivre ensemble.

« Nous allons tous ensemble œuvrer et rester vigilants pour que cette paix étant la condition première de développement soit sauvegardée », a-t-elle précisée, pour le renforcement de la réconciliation et l’unité nationale.

Pour la présidente du HCRRUN, Awa Nana Daboya, cette phase pilote vise à appréhender les mesures réelles de mise en œuvre des RCC. « C’est le lieu de remercier le gouvernement et d’inviter la population à en faire bon usage », a-t-elle indiqué.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *