vendredi, octobre 30, 2020


Togo : qui est Victoire Tomégah Dogbé, la ministre dont la jeunesse demeure une priorité ?

Ministre du Développement à la Base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes depuis 2008, Victoire Tomégh…

Paradmin Catégorie Politique le 14 août 2020 Étiquettes : ,

Ministre du Développement à la Base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes depuis 2008, Victoire Tomégh Dogbé, est l’une des premières femmes politiques au Togo, qui veille au développement économique et à la stabilité du pays, tout misant sur la jeunesse togolaise, qui représente la clef de voûte de l’émergence économique du pays.
Qui est cette première femme ayant occupé le poste de directrice de Cabinet de la Présidence de la République et quel est son parcours politique ?

Biographie, formation et carrière politique

Née à Badougbe, le 23 décembre 1959 au niveau de la préfecture de Vo, dans la région Maritime du Togo, Victoire Tomégah Dogbé, a obtenu un diplôme de Maîtrise en Sciences Économiques et de Gestion, option gestion d’entreprises, en 1982 de l’Université du Bénin, avant de rejoindre Jutland Technology Institute AARHUS au Danemark pour décrocher un diplôme en marketing spécialisé en général management finance en 1988 et l’International Institute for Management Development à Lausanne pour remporter l’Orchestrating Winning Performance en 1996.

Poursuivant sa formation académique via l’Université virtuelle de développement du Programme des Nations unies pour le développement de New York, en collaboration avec la Jones International Université, Victoire Dogbé, décroche un « diplôme de spécialisation » dans les secteurs d’intervention couverts par le Programme des Nations unies pour le développement.

Ce n’est qu’en 2008 alors qu’elle occupait le poste de Représentante Résidente Adjoint du PNUD au Bénin, que le chef d’État du Togo Faure Gnassingbé, ainsi que son Premier ministre Gilbert Houngbo ont fait appel à elle, afin d’être à la tête du ministère du Développement à la base qui venait tout juste d’être créé.
Suite à la réélection du président de la République Faure Gnassingbé, en 2010, elle est nommée dans le second gouvernement de Gilbert Houngbo, en tant que ministre du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes. Un poste qu’elle conserve durant les deux gouvernements de Ahoumey Zunu de 2012 à 2015, ainsi que durant le gouvernement de Komi Sélom Kalssou de 2015 à 2019.
Durant toute cette période, suite à un décret du chef d’État, Faure Essozimna Gnassingbé, la ministre du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, a été nommée directrice de Cabinet de la présidence de la République avec rang de ministre, depuis 2009. Ainsi, Victoire Dogbé Tomégah constitue la première femme ayant été nommée pour ce poste.

Un ministre avec un bilan positif

Occupant le poste de ministre en charge du développement à la base depuis 2008, Victoire Tomegah Dogbé a réalisé un parcours sans faute en enregistrant un bilan satisfaisant dont les principales activités et missions ont été exécutées à 100 % en 2019 et à 94 % en 2018. Une telle efficience dans les secteurs de l’entrepreneuriat et le développement est due essentiellement à la parfaite cohérence entre l’activité du ministère avec les projets et les stratégies nationales dictés par le Plan national du développement.
Selon le bilan de l’activité du ministère en charge du développement à la base, dirigée par Victoire Tomegah Dogbé, prés de 16 500 emplois durables engendrés par des micros sociétés ont été créés, ainsi que plus de 120 000 emplois temporaires ont vus le jour au profit des personnes vulnérables, au cours de 2019. En outre, la ministre en charge du développement à la base a veillé à ce que 200 000 jeunes profites des différentes activités socio-éducatives durant 2019.

En effet, selon la ministre, l’activité ministérielle au cours de 2019, s’est focalisée plus sur l’amélioration des conditions de vie des communautés, tout en misant sur la promotion de la jeunesse et de l’emploi des jeunes.

« La jeunesse togolaise demeure une priorité »

Plusieurs dispositifs ont été mis en place par la ministre du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, en collaboration avec le gouvernement togolais afin d’accompagner les jeunes, comme le programme d’appui aux jeunes artisans et agriculteurs, ainsi que, les fonds d’appui aux initiatives économiques de jeunes.

En effet, Victoire Tomegah Dogbé n’hésite pas de rassurer la jeunesse togolaise en veillant à faciliter les modalités d’obtention des aides aux jeunes. Il est clair que pour la ministre, la jeunesse demeure l’une de ses priorités puisqu’elle constitue la clef de voûte de l’émergence économique du pays.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *