Togo/Promotion des produits locaux : la ministre Victoire Dogbé s’intéresse aux jeunes entrepreneurs

  En cette période de pandémie du coronavirus qui fragilise tous les secteurs d’activité, la Ministre du Développement à la…

Parredaction Catégorie Société le 13 juillet 2020

 

En cette période de pandémie du coronavirus qui fragilise tous les secteurs d’activité, la Ministre du Développement à la base, Victoire Tomegah Dogbé a pensé aux entrepreneurs locaux dans leur lutte pour la transformation des produits locaux. Dans cette perspective, elle a animé, le vendredi 10 juillet 2020, un Facebook Live autour du thème : « la promotion des produits locaux des jeunes entrepreneurs. Quel rôle pour chacun ? ».

En effet, comme annoncé, la ministre du Développement à la base, de l’artisanat et de la jeunesse, Victoire Tomégah-Dogbé était effectivement en live sur Facebook vendredi. C’était un vrai moment de communion avec les internautes.

Ainsi, dans son mot introductif, madame la ministre a affirmé que le sujet de l’entrepreneuriat, en général, et de la promotion des produits locaux, en particulier, la passionne. Pour Mme Dogbé, les techniques sont maitrisées, afin de rendre sains les produits. La consommation de ces produits donne du pouvoir d’achat aux parents qui produisent les matières premières utilisées dans la production, a-t-elle souligné.

Elle a précisé que « aujourd’hui le label togolais est connu à l’international et très apprécié ». Ceci à travers l’exemple des jeunes invités par l’ambassadeur du Togo en France, il y a deux ans pour aller exposer et faire connaitre leurs produits et ceux qui ont été primés au plan international, a-t-elle ajouté.

À cette occasion, la Directrice de cabinet du Président de la République a rappelé aux internautes les divers mécanismes mis en place par le gouvernement dans le but d’accompagner l’entrepreneuriat des jeunes et inciter à la consommation locale. Ces mécanismes, a-t-elle dit, sont notamment le FAIEJ, le PAEIJ-SP, l’ANPGF, le PRADEB, l’AJSEF, etc…

Aussi, Madame la ministre a répondu à plusieurs questions posées par les internautes.

A propos de l’habitude consommatrice des Togolais pour la promotion des produits locaux, Victoire Tomegah Dogbé a répondu que cette habitude « est encore faible dans notre pays. Nous pensons que cette tendance, il faut la changer et c’est pour cela d’ailleurs qu’un ministère en charge de la promotion de la consommation locale a été créée ». « C’est à travers notre consommation que les jeunes entrepreneurs pourront disposer de plus de moyens pour apporter des améliorations », a-t-elle déclaré.

Elle a, dans son live, conseillé à « renverser cette tendance [Ndlr, de cherté des produits locaux] en augmentant la production avec des méthodes industrielles ou semi-industrielles. Il faut également que le jeune entrepreneur lui-même soit dynamique et proactif pour disposer d’un marché dont la demande puisse nécessiter un investissement pour agrandir la production. Pour se faire, il faut consommer leurs produits pour les inciter à mieux faire ».

La ministre du Développement à la base, de l’artisanat et de la jeunesse, Victoire Tomégah-Dogbé, a profité de cette occasion pour rassurer les entrepreneurs et les start-up togolais sur les mesures et réflexions qui continuent d’être menées afin de fixer définitivement le « consommateur togolais » dans ces nouvelles habitudes qui privilégient l’utilisation des produits locaux.

Par ailleurs, elle a encouragé la jeunesse à s’engager davantage dans l’entrepreneuriat, qui selon elle, est un « gage » de création d’emplois et de richesses dans le pays.

Pour finir, la Directrice de cabinet de Faure Gnassingbé a rappelé les mesures prises par le gouvernement pour les entrepreneurs, que sont le renforcement de capacités de l’entrepreneur, l’accès au financement, l’accès au marché, le mentoring, le coaching, la mise en relation avec les institutions financières etc. Lesquelles permettent de pérenniser les initiatives de jeunes dans le temps.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *