vendredi, novembre 27, 2020


Togo : premier conseil des ministres, d’une énième innovation aux grandes décisions

A Lomé, ce mercredi 28 octobre 2020, le gouvernement Victoire Tomegah-Dogbé a tenu son premier conseil des ministres. Les travaux…

Parredaction Catégorie Dossiers le 29 octobre 2020 Étiquettes : , , , ,

A Lomé, ce mercredi 28 octobre 2020, le gouvernement Victoire Tomegah-Dogbé a tenu son premier conseil des ministres. Les travaux ont été présidés par le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé. Il a exhorté l’équipe gouvernementale à œuvrer efficacement afin de mieux répondre aux attentes des concitoyens.

L’innovation de ce conseil des ministres a été le point de presse. A cet effet, le porte-parole du gouvernement, le ministre Christian Trimua, a échangé avec les journalistes à l’issue de la présentation du communiqué du conseil des ministres. Il s’est évertué à leurs éclairer les divers points abordés lors des travaux. Ceux-ci ont porté particulièrement sur l’examen de quatre avant-projets de loi ainsi que l’écoute de deux communications.

Une rentrée efficace, efficiente et sûre pour tous

D’après Christian Trimua, porte-parole du gouvernement, la question de la rentrée scolaire est une question très importante en raison de la Covid-19. Mais le Ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat a déployé bon nombre de stratégies pour y faire face au Togo.

Il s’agit, d’une part, de l’application de la stratégie dite de double flux. Elle consiste à appliquer là où les effectifs sont suffisamment importants une division des salles par deux. Ceci de façon à pouvoir faire en sorte que certains élèves viennent le matin et d’autres l’après-midi.

D’autre part, il s’agira d’intensifier le respect des mesures barrières et la distanciation sociale. C’est-à-dire le port obligatoire de masque, l’installation des dispositifs de lave main et autres dans chaque établissement. De plus, le conseil des ministres a lancé le paiement des secondes tranches pour les enseignants volontaires.

Un appel à la responsabilité face à la Covid-19

Pour Christian Trimua, la question de la pandémie est une préoccupation non seulement togolaise mais sous régionale. Alors, il faut faire appel à la responsabilité individuelle de nos compatriotes. Car c’est seulement ainsi que les stratégies mises en place pourront véritablement atteindre les objectifs recherchés.

« Aujourd’hui, c’est vrai que dans le Grand Lomé, nous assistons à une montée importante. Il faudra que nos compatriotes prennent la mesure de ce danger et que nous retrouvions les bons gestes et les bonnes attitudes. Le relâchement est un danger individuel et un danger collectif », a laissé entendre le porte-parole.

Quoi qu’il en soit la rentrée se tiendra bien le 2 novembre prochain. « Les enseignants ont fait une rentrée pédagogique qui s’est extrêmement bien déroulée. Les formations complémentaires ont été apportées aux enseignants pour être outillés sur la partie pédagogique, sur la prise en charge dans les nouvelles conditions que nous imposent les conditions sanitaires actuelles », a déclaré le ministre.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *