Togo/Pratique de l’irrigation : le MIFA propose des kits d’irrigation solaires aux agriculteurs

Le Mécanisme Incitatif de Financement Agricole fondé sur le partage de risques (MIFA) ne cesse d’entreprendre des initiatives. Depuis sa…


Le Mécanisme Incitatif de Financement Agricole fondé sur le partage de risques (MIFA) ne cesse d’entreprendre des initiatives. Depuis sa création en 2018, elle contribue considérablement, au développement du secteur agricole au Togo. Parmi nombre de ces projets en vue figure la fourniture des kits d’irrigation solaires aux exploitants agricoles.

A travers ce projet, le MIFA entend contribuer à rehausser le niveau des rendements agricoles, notamment par le biais de l’irrigation. Une pratique qui est moins développée au Togo. D’après les statistiques, seulement 6 190 hectares sont exploités sur un espace irrigable de 186 000 hectares. Soit un taux inférieur à 3%.

Objectif du projet

Le projet de fourniture et d’installation de kits d’irrigation solaires consiste en l’installation des systèmes d’irrigation solaires pour les bénéficiaires. Il est destiné non seulement aux maraichers et coopératives, mais aussi aux particuliers.

Aux acquisiteurs, les kits d’irrigation solaires permettront de prolonger la saison agricole, en vue d’une meilleure augmentation de leur productivité. Aussi, les rendements agricoles à l’échelle nationale vont significativement s’améliorer et faciliter par ricochet l’accroissement des revenus des bénéficiaires.

Il est à préciser que l’acquisition des kits d’irrigation solaires se feront à travers un prêt financier. Le montant du crédit est compris entre la somme de 1,5 et 3 millions de francs CFA. La durée de remboursement du prêt est de trois (03) ans. Ceci, en raison de 1,5 million de francs CFA sans intérêt et un reliquat au taux d’intérêt de 11%.

Aperçu sur le MIFA en deux ans

Le MIFA fonctionne en qualité d’une entreprise, ayant la forme d’une Société Anonyme (SA). En deux ans d’activités, il a facilité le financement du secteur agricole grâce aux partenariats qu’il a noués avec plusieurs institutions financières.

Ainsi, 144 000 acteurs, issus de toutes les filières agricoles dont 125 000 producteurs, ont bénéficié d’un financement à hauteur de 14 milliards FCFA. Ce fonds a été alloué par neuf (09) institutions financières nationales dont Ecobank, Bank Of Africa (BOA), Orabank, Sunu Bank et l’Union Togolaise de Banque (UTB).

Les initiatives menées par le MIFA ont favorisé la création de 162 678 emplois directs et indirects. Ces actions ont également amélioré les revenus ainsi que les conditions de vie des agriculteurs. Le MIFA poursuit dans la réalisation de ces projets.

L’institution vise, pour cette année 2020, un financement de 50 milliards de FCFA en faveur de 400 000 acteurs. Egalement, elle entend créer au minimum 450 000 emplois.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *