Togo : pour une formation de qualité, l’ARMP et le CESAG désormais partenaires

L’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) s’est engagée dans des programmes de formation de qualité. Pour ce faire, elle…


L’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) s’est engagée dans des programmes de formation de qualité. Pour ce faire, elle a signé un accord-cadre de partenariat avec le Centre Africain d’Etudes Supérieures en Gestion (CESAG) ce jeudi 10 décembre à Lomé.

C’est au cours d’une cérémonie présidée par le secrétaire général du ministère de l’Economie et des Finances Badanam Patoki, qui représentait le ministre, avec à ses côtés Aftar Morou, directeur général de l’ARMP.

Renforcer les capacités

C’est un partenariat qui va permettre de renforcer les capacités du Togo en matière de commande publique.
« Je voudrais rappeler que le gouvernement togolais, sous le leadership du Président de la République, a engagé d’ambitieuses réformes depuis plusieurs années pour moderniser la commande publique au regard des enjeux socioéconomiques d’exécution du budget de l’Etat, en lien avec l’impératif de transparence à y observer », a déclaré M. Patoki Badanam.

Ainsi, cet accord-cadre, signé avec le CESAG spécialisé dans la formation, le conseil et la recherche en gestion, va tracer la voie à l’amélioration des connaissances et expertises des agents de la commande publique.

L’objectif poursuivi, selon M. Badanam Patoki, se justifie par une recherche permanente d’innovation et d’efficacité dans la commande publique. Il s’agit également, d’instaurer à terme, un système de la commande publique plus performant, plus efficient et plus transparent.

Une recherche permanente de transparence

Toujours dans sa quête de transparence, l’ARMP et l’Université de Lomé préparent dans ce mois, un colloque sur la « lutte contre la corruption, éthique et déontologie dans la commande publique ».

Aussi, la mise en place d’un institut ouest africain, dédié à la commande publique, dénommé Institut Africain de la Commande Publique (IACOP) se trouve dans l’agenda du garant des marchés publics au Togo.

Le régulateur des marchés publics qui ambitionne de mettre à disposition du Togo, des ressources humaines hautement qualifiées, explore également des pistes d’une formation co-diplômante de niveau Master spécialisée dans la commande publique, avec l’université de Lomé et l’Ecole Nationale d’Administration.

Le CESAG soulignons-le, est un établissement public international appartenant aux huit Etats de l’UEMOA.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *