Togo : ORAGROUP bénéficie d’un crédit de 50 millions d’euros de la BIDC pour appuyer les PME/PMI

La Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) a octroyé à ORAGROUP une ligne de crédit de financement….

Parredaction Catégorie Dossiers le 23 septembre 2020 Étiquettes : , , , , , , ,

La Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) a octroyé à ORAGROUP une ligne de crédit de financement. Il s’agit d’un crédit de 50 millions d’euros destiné au financement des investissements des PME/PMI des 8 pays de l’UEMOA.

C’est à travers un accord signé au siège de la BIDC par M. Georges Agyekum Nana Donkor et M. Ferdinand Ngon Kemoum. Ils sont respectivement Président de la BIDC et, Administrateur Directeur Général de ORAGROUP SA. Ce financement vise à créer des emplois. Il contribue également au renforcement du partenariat entre les deux institutions.

Contribuer à la création de 818 nouveaux emplois permanents

Par cet accord, la BIDC accorde un prêt de 50 millions d’euros à ORAGROUP. Ceci pour le financement de 34 Petites et Moyennes Entreprises (PME) et Petites et Moyennes Entreprises (PMI). Ce crédit contribuera donc à la création de 818 nouveaux emplois permanents dans les 8 pays de l’UEMOA.

Pour Georges Agyekum Nana Donkor, « Nous avons octroyé une ligne de crédit de 50 millions d’euros à ORAGROUP ». Il ajoute que l’Oragroup, à son tour, va l’envoyer à ses filiales. L’octroi de ce crédit s’inscrit dans le financement de projets. « (…) L’ORAGROUP est au Benin, au Togo et en côte d’ivoire (…), qui à leur tour feront une rétrocession », a-t-il laissé entendre.

C’est dire que cette rétrocession ira aux PME et PMI en vue de pouvoir financer divers programmes. Plusieurs secteurs sont concernés à savoir : le secteur hôtelier, éducation, élevage et de la santé. Il s’agit en fait de booster les activités économiques dans la sous-région.

Renforcement du partenariat entre les deux institutions

« Nous avons eu un partenariat avec Ora group dans ce cadre », a déclaré le président de la BIDC. Il a, par ailleurs, rassuré en ces termes : « Nous avons la même vision et nous travaillons dans le même sens ».

Le directeur d’ORAGROUP n’a pas caché sa joie. Il a exprimé sa reconnaissance à la BIDC pour son soutien. Il en est de même pour le renforcement de son expertise afin d’accompagner les opérateurs privés.

Le Directeur Général d’ORAGROUP a déclaré ceci : « Nous espérons contribuer avec ces financements à la relance des économies ». Il a, de facto, fait allusion à l’impact de la crise de la Covid-19 sur les économies.

Il a réitéré l’engagement de son institution à poursuivre le financement des PME et PMI. Nous avons une liste assez importante des entreprises qui ont été déjà identifiées dans différents secteurs. « L’idée pour nous, c’est de contribuer à la création d’emplois et de contribuer au développement de ces PME ».

L’accord signé entre les deux institutions bancaires démontre la volonté d’agir ensemble. Ceci, afin de maximiser les investissements qui s’inscrivent en cohérence avec l’agenda multilatéral du développement durable.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *