Togo/Opposition : Fabre qualifie « le vieux » Mgr KPODZRO de « malheur » et de « véritable problème »

Le leader de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) a reçu devant son domicile à Lomé, samedi 15 août 2020,…

Parredaction Catégorie Politique le 17 août 2020 Étiquettes : , ,

Le leader de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) a reçu devant son domicile à Lomé, samedi 15 août 2020, quelques militants de son parti, venus le saluer. Il les a accueillis en leur disant qu’il n’a pas peur des « petits crocodiles ». Puis, Jean-Pierre Fabre s’est prononcé sur l’actualité politique nationale.

Mgr KPODZRO est un véritable problème pour l’opposition

L’ancien chef de file de l’opposition et candidat malheureux à la présidentielle du 22 février 2020 n’a pas fait économie dans sa prise de parole devant les militants de son parti. Il a exprimé son mécontentement vis-à-vis de ce qui se passe au sein de l’opposition togolaise. Selon lui, tout est devenu amusement au Togo.

« Il y en a qui s’amusent avec tout, ils ne respectent pas les Togolais. Mais nous, nous continuons la lutte. Et vous ne nous verrez nulle part si ce n’est dans cette lutte. L’expérience que nous avons, ce ne sont pas ces petits qui peuvent nous faire du mal », a-t-il déclaré aux militants qui n’ont cessé de l’applaudir.

Le maire du Golfe 4 a aussi parlé de la Dynamique Mgr Kpodzro (DMK), sans la nommer. Jean-Pierre Fabre a estimé que c’est une erreur que la dynamique a commise en mettant au-devant de cette lutte, Mgr Philippe Fanoko Kpodzro. Pour lui, l’octogénaire est un véritable problème.

Mgr KPODZRO est un malheur

Dans cette même logique, Jean-Pierre Fabre a souligné que : « Malheureusement, ils ont mis un vieux devant, il dit des choses qui ne tiennent pas. C’est un malheur pour nous ».

Il faut souligner que Fabre avait fait partie de ceux qui, à un moment donné, ont été ciblés par l’archevêque émérite de Lomé. Le président de l’ANC reste persuadé que la vérité jaillira un de ces 4 matins. « Le mensonge ne va pas loin », a-t-il assuré.

L’ancien député a affirmé qu’il pense déjà sérieusement à la situation politique dans laquelle baigne le Togo. Et les réflexions sont en cours pour reprendre la lutte

« Nous observons les choses, analysons et nous réfléchissons à ce que nous devons faire pour sortir le peuple de cette situation », a-t-il précisé.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *