Togo : nouvelles dispositions sécuritaires dans les ports pour prévenir les catastrophes

Les autorités togolaises viennent de prendre de nouvelles dispositions dans la gestion des marchandises dangereuses dans les ports du Togo….

Parredaction Catégorie Dossiers le 14 août 2020 Étiquettes : , , ,

Les autorités togolaises viennent de prendre de nouvelles dispositions dans la gestion des marchandises dangereuses dans les ports du Togo. C’est suite à l’incendie du Liban, le 04 août dernier. Une gigantesque explosion a eu lieu dans un entrepôt où étaient stockés 2750 tonnes de nitrate d’ammonium.

L’incendie, qui a rasé une partie du port, a fait plus de 200 morts et 6000 blessés et près de 300 000 sans-abris. Alors que les soutiens se multiplient pour aider les Libanais, certains pays veulent tirer les leçons.

C’est le cas du Togo qui a décidé de renforcer les mesures sécuritaires dans ses ports, pour éviter une telle catastrophe. Dans ce sens, les autorités togolaises viennent de prendre de nouvelles dispositions pour renforcer les installations portuaires nationales. Concrètement, ces installations seront rénovées et dotées de nouveaux dispositifs idoines de sécurité.

Cette décision a été prise à l’issue d’une réunion interministérielle. La réunion était axée sur les mesures relatives à la manutention et l’entreposage des marchandises dangereuses dans les ports du pays.

D’autres décisions prises

A l’issue de cette réunion, plusieurs autres décisions ont été prises, après une évaluation des mesures sécuritaires. C’est toujours dans la perspective de prévenir des catastrophes causées par des produits dangereux. Parmi ces décisions, on peut mentionner la création d’une commission d’inspection des magasins portuaires, l’enlèvement des marchandises dangereuses au plus tôt après leur déchargement, ou encore une conformité du pays aux normes IMDG sur les marchandises à haut risque.

« Il faut se concentrer sur la sûreté et la sécurité des installations portuaires, par la veille et la surveillance », a déclaré le Ministre en charge de la Protection Civile, Yark Damehane, à la fin de la réunion. Les nouvelles dispositions prises vont permettre d’encadrer la gestion des produits chimiques potentiellement dangereux.

Une initiative très salutaire des autorités qui ont su anticiper sur la situation. Le port de Lomé est l’un des ports les plus profonds en eau dans la sous-région. C’est un port très sollicité pour les transactions commerciales dans la sous-région.

Les autorités togolaises compatissantes avec le peuple libanais

L’incendie de Liban a suscité un émoi international. De l’Amérique à l’Afrique en passant par l’Europe, plusieurs personnalités, Chefs d’Etat n’ont pas manqué d’afficher leur soutien et leur aide envers le peuple libanais.

Faure Gnassingbé n’a pas été en marge de ces messages de soutien. Dans un message adressé au peuple libanais et publié sur sa page Facebook, le Président togolais a présenté ses condoléances aux familles des victimes. Il a souhaité prompt rétablissement aux blessés.

Le Ministre des Affaires Etrangères, Robert Dussey, a aussi témoigné sa compassion aux victimes de la catastrophe. « Je souhaite un prompt rétablissement à tous les compatriotes blessés dans l’incendie à Beyrouth ».

Le Ministre avait rassuré que le gouvernement togolais viendra à la rescousse de ses compatriotes. « Le gouvernement est à l’œuvre pour vous assister », a dit Robert Dussey.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *