Togo/Musique : « Togo Denyigba Slam » pour revaloriser la culture

Les slameurs togolais se mettent en commun pour mieux agir. Ils viennent de mettre en place l’association « Togo Denyigba…

Parredaction Catégorie Culture le 12 août 2020 Étiquettes : , , ,

Les slameurs togolais se mettent en commun pour mieux agir. Ils viennent de mettre en place l’association « Togo Denyigba Slam ». Cette dernière entend, entre autres, contribuer à la sauvegarde de l’art traditionnel de la parole au Togo.

Les membres du bureau de l’association « Togo Denyigba Slam » ont été officiellement présentés aux Togolais, samedi 08 août 2020. Elle est présidée par le slameur togolais Willpoete.

Des buts nobles

De la promotion des échanges culturels, du soutien des initiatives des artistes slameurs à la régularisation du secteur, les objectifs de « Togo Denyigba Slam » sont multiples.

L’organisation compte se servir du slam pour non seulement former et informer les populations, mais aussi contribuer au brassage culturel. Elle veut encourager l’art scénique ainsi que les œuvres artistiques au Togo.

Pour ce faire, l’association prévoit sensibiliser, éduquer et former les populations sur le slam et les arts. Ceci, à travers l’organisation des activités socioculturelles et éducatives, des festivals, des championnats, des rencontres d’échanges et de partage.

Comme moyens d’action, Togo Denyigba Slam envisage, entre autres, faire du lobbying et du plaidoyer auprès du pouvoir public. Egalement, l’association entend collaborer avec les collectivités locales ainsi que les associations et institutions tant nationales qu’internationales.

Au cœur du slam

Le slam est un style musical tout comme le R&B ou le hip-hop. C’est une « forme moderne de poésie qui allie écriture, oralité et expression scénique ». D’origine américaine, ce style est créé en 1987 par le poète américain Marc Smith.

Le but du poète était de rendre les lectures de poèmes à la fois moins élitistes et moins ennuyeuses. C’est en 1993 que sont apparus les premiers événements de slam en Europe. Mais, cet art a connu l’engouement du public et des médias en 2006. Ceci, grâce à la sortie du premier album du slameur Grand Corps Malade intitulé « Midi 20 ».

Le Togo a officiellement accueilli ce style musical en 2009. C’était avec l’arrivé du slameur togolais résident en France, Négus au Centre Culturel Français (actuel Institut Français du Togo). Suite à son passage, des soirées et scènes de ce genre ont été multipliées. Ce qui suscita l’engouement des jeunes et du public.

Des travaux ont été menés au fil des années. En 2014, le slam est officiellement validé comme genre littéraire et artistique par le département de la lettre moderne de l’Université de Lomé.

Togo Denyigba Slam vient rejoindre la liste d’autres mouvements du slam togolais. L’association est composée de grands noms de l’univers du slam togolais comme Kaporal Wisdom, Wapondi, Menteur Ambulant et Zemo. Vivement que cette union contribue à une meilleure vulgarisation du slam togolais.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *