Chaîne maritime : l’Association de Juristes Ma belle Promo, s’engage pour la prévention des conflits  

Prévenir et bien gérer les conflits entre les acteurs de la chaîne maritime. C’est l’objectif poursuivi par l’Association de Juristes…

Parredaction Catégorie Economie le 27 octobre 2021 Étiquettes :


Prévenir et bien gérer les conflits entre les acteurs de la chaîne maritime. C’est l’objectif poursuivi par l’Association de Juristes Ma belle Promo et le Conseil National du patronat (CNP). Les deux entités ont initié une rencontre d’échanges et de réflexion de deux jours.

La rencontre réuni les importateurs, exportateurs et commissaires et agréés en douane. Les travaux ont débuté ce mardi, 25 octobre 2021. Il s’agit pour l’Association de Juristes Ma belle Promo, d’outiller les parties prenantes sur la responsabilité juridique.

L’expertise de l’Association de Juristes Ma belle Promo

Les commissionnaires en douane, les importateurs et les exportateurs rencontrent d’énormes problèmes dans l’exécution de leurs tâches respectives. C’est le constat fait par l’Association de Juristes Ma Belle Promo, qui précise qu’il y’a des litiges qui interviennent souvent dans l’exercice de leurs fonctions.

Chaîne maritime : l’Association de Juristes Ma belle Promo, s’engage pour la prévention des conflitsFace à cette situation, il urge donc de trouver des solutions idoines afin de favoriser une bonne collaboration entre ces acteurs de la chaîne maritime. Ainsi, le cadre d’échanges élaboré leur permettra d’une part de situer les responsabilités.

D’autre part, il s’agit de les amener à connaitre davantage leurs obligations et les limites de responsabilité. Les participants vont donc être dotés des moyens et procédures pouvant leurs permettre de prévenir les litiges.

L’Association de Juristes Ma belle Promo veut faciliter la collaboration

Chaîne maritime : l’Association de Juristes Ma belle Promo, s’engage pour la prévention des conflitsLes acteurs de la chaîne maritime sont appelés quotidiennement à collaborer ensemble. Pour le ministre de l’Economie Maritime, de la Pêche et de la Protection Côtière, il est important que des relations juridiques soient planifiées. Puisque, avance-t-il au lancement des travaux, le Port Autonome de Lomé est considéré comme une porte d’entrée sur l’ensemble de la sous-région ouest africaine avec un marché de 300 millions de consommateurs.

« Responsabilité juridique des consignataires et des manutentionnaires vis-à-vis des importations, exportateurs et des commissionnaires en douane agrées. Procédure judiciaire et réparation des dommages subis de leur fait ». C’est autour de cette thématique que l’Association de Juristes Ma Belle Promo entretient les participants.

« Nous leur offrons ce cadre pour maîtriser les mécanismes juridiques afin de régler ces problèmes juridiques et avancer dans leurs activités », a expliqué Senaya Fabiane, responsable de l’association. Les discussions vont aboutir à la mise en place d’une commission qui sera chargée de veiller à l’application des recommandations.

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.