Togo : manifestation de la DMK, un échec !

La manifestation de la DMK prévue pour ce samedi 1er août 2020 a fait flop. La Dynamique Mgr Kpodzro (DMK),…

Parredaction Catégorie Politique le 4 août 2020 Étiquettes : , , ,

La manifestation de la DMK prévue pour ce samedi 1er août 2020 a fait flop. La Dynamique Mgr Kpodzro (DMK), fortement engagée à obtenir l’alternance au sommet de l’Etat, a appelé une fois de plus, les togolais à une mobilisation. La « Grande Marche Patriotique pour l’Alternance au Togo » s’est soldée par une mobilisation inexistante.

Cette énième manifestation postélectorale, tout comme les précédentes, avait pour but de faire plier le gouvernement actuel. C’est-à-dire une revendication de la victoire d’Agbéyomé Kodjo, ancien Premier ministre et candidat de la Dynamique Mgr Kpodzro à la présidentielle du 22 février dernier.

Un appel à manifestation de la DMK non suivi

C’est seulement dans les villes de Tabligbo et Danyi que cette marche a reçu un écho favorable. Des groupuscules étaient sortis pour soutenir le supposé candidat « démocratiquement élu ». Lomé, la capitale quant à elle, était restée silencieuse face à cet appel de la DMK.

Au lieu de la mobilisation tant attendue, les citoyens vaquaient plutôt librement à leurs occupations. Même les leaders initiateurs de cette marche dite patriotique ont su briller par leur absence dans les rues de la capitale.

Cette manifestation de la DMK devrait, selon ses organisateurs, affirmer la détermination du peuple à remporter le rétablissement de la vérité des urnes et la prise effective du pouvoir par Agbéyomé Kodjo.

Mais, cette dernière a mis à nue la faiblesse de ce mouvement qui aujourd’hui semble se retrouver à l’agonie et sans réelles solutions pour sa subsistance politique.

Un mouvement de plus en plus décrédibilisé

Une opposition sans vision, sans stratégies et toujours ancrée dans les vieux modes opératoires. C’est l’image que traduit une nouvelle fois la DMK qui peu à peu va à l’abattoir. Ce sera comme les autres mouvements qui ne font plus le poids sur l’échiquier politique.

« Très bientôt, nous nous retrouverons pour célébrer sur toute l’étendue du territoire national et dans la diaspora les merveilles que Dieu a faites pour le peuple togolais. Tout est accompli », avait annoncé M. Kodjo à la veille de la tenue de cette manifestation de la DMK.

Ces déclarations qui ne se concrétisent que dans l’esprit du fameux « président démocrate » ne cessent de s’enchainer depuis les résultats de la présidentielle. Une véritable poudre aux yeux, qui ne fait que ternir l’image déjà peu reluisante des acteurs de la dynamique et de surcroît celui du prélat.

Alors, aujourd’hui plus que jamais les citoyens togolais ont du mal à prendre au sérieux ce mouvement malgré les prouesses (19,5%) de son candidat.

Les togolais bien qu’en attente du fameux libérateur semble pour l’heure ne plus s’inscrire dans un appel à manifestation de la DMK. Ils sont plus préoccupés  par la paix et la stabilité de la nation. De surcroît avec la pandémie du coronavirus, ils estiment avoir d’autres choses plus importantes à régler que les affaires politiques.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *