vendredi, octobre 30, 2020


Togo/Lutte contre le réchauffement climatique : la commune Golfe 7 engagée

La commune du Golfe 7 s’investit davantage dans la lutte contre le réchauffement climatique prônée par le gouvernement. En effet,…

Parredaction Catégorie Dossiers le 18 septembre 2020 Étiquettes : , , ,

La commune du Golfe 7 s’investit davantage dans la lutte contre le réchauffement climatique prônée par le gouvernement. En effet, les autorités de ladite commune ont mené, ce jeudi 17 septembre 2020, une action de reboisement. Il s’agit de la mise en terre de deux cents cinquante (250) jeunes plants.

L’initiative entre dans le cadre du projet de reboisement et de restauration des paysages forestiers dans toutes les préfectures du Togo. Celui-ci vient répondre à l’axe 3 du Plan National de Développement (PND) qui concerne la gestion durable des ressources naturelles.

Les populations invitées à protéger les jeunes plants

L’opération a pour objectif de contribuer à la réduction des gaz à effets de serre. Ces derniers sont des composants gazeux qui absorbent le rayonnement infrarouge émis par la surface terrestre, contribuant ainsi à l’effet de serre.

L’augmentation de leur concentration dans l’atmosphère terrestre est l’un des facteurs à l’origine du réchauffement climatique. Ces maux climatiques entrainent quotidiennement la dégradation de l’écosystème, a expliqué le troisième adjoint au maire, Kovi Kossi.

Ainsi, il a invité les populations à protéger ces plants, afin que le processus de reboisement enclenché soit une réussite parfaite. Face aux effets multiples du changement climatique sur l’environnement, le maire, Aimé Djikoukou, a appelé à une prise de conscience collective.

Les objectifs ambitieux du projet de reboisement

Les activités du projet de reboisement et de restauration des paysages forestiers au Togo ont officiellement démarré en août 2020. A travers ce projet, le gouvernement entend à l’horizon 2030, restaurer 1,4 millions hectares de paysages déboisés et dégradés.

A terme, l’initiative permettra, d’une part, de créer des nouvelles plantations et des agro-forêts. D’autre part, il s’agira d’améliorer la fertilité des sols dégradés et de créer des emplois verts temporaires au profit des communautés.

Il faut noter que le projet de reboisement et de restauration des paysages forestiers concerne toutes les préfectures du pays. Ainsi, des opérations de reboisement mobilisent chaque fois les différentes couches sociales, notamment des autorités administratives, traditionnelles, religieuses et militaires.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *