Togo : les retombées significatives du PPAAO après 8 années d’activités

Le Programme de productivité agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO-Togo) est arrivé à son terme en fin d’année 2019. Après…

Parredaction Catégorie international le 17 août 2020 Étiquettes : , , ,

Le Programme de productivité agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO-Togo) est arrivé à son terme en fin d’année 2019. Après des années d’activités intenses dans le secteur agricole, les retombées restent significatives.

En effet, plusieurs résultats sont issus de cette initiative mise en œuvre dans la sous-région et piloté au Togo par le ministère de l’agriculture de la production animale et halieutique.

Les résultats palpables du PPAAO

Le PPAAO a contribué à des innovations technologiques. Il s’agit de la fabrication de l’égreneuse multifonctionnelle du Togolais Amavi Azossou Ameh, forgeron et propriétaire de la forge « Vinio Bodé » basée à Tabligbo (environ 90 km au nord-est de Lomé). C’est une machine qui simplifie les travaux post-récoltes des céréales et des légumineuses contre la méthode traditionnelle qui est longue et épuisante.

Avec un litre d’essence, cette merveille technologique peut égrener jusqu’à 1,5 tonne d’épis de maïs par heure et le taux de brisure des grains est presque nul. Outre le maïs, l’égreneuse décortique le soja, le haricot et le gombo. Résistance, multifonction et capacité de garder la qualité des céréales sont entre autres ses avantages.

La demande a augmenté avec le temps. Le jeune entrepreneur togolais appuyé sur le plan technique et financier par le PPAAO a produit un nombre conséquent d’égreneuses multifonctionnelles vendues hors des frontières togolaises.

Le PPAAO a également contribué à d’autres innovations technologiques. Il s’agit notamment de l’extracteur et la décortiqueuse de graines de courges, le séchoir solaire type serre, la technique de stabilisation de la bière locale, la technique de conditionnement du fumier.

Le PPAAO, outil d’amélioration de travail et de recherches

Le Programme de productivité agricole en Afrique de l’Ouest a également facilité l’amélioration du cadre de travail, le développement des outils de recherches, de la fonctionnalité des stations de recherches et la capacité de recherches des acteurs. Ainsi, avec le programme, les technologies disponibles permettant d’améliorer la productivité agricole ont connu une nette évolution.

Le PPAAO-Togo est mis en vigueur depuis le 15 décembre 2011 avec un premier financement de près de 07 milliards de francs CFA accordés par la Banque Mondiale et d’environ 2,3 milliards de francs CFA pour la contrepartie de l’Etat.

Après la clôture de la phase initiale en juin 2017, le programme a bénéficié d’un financement additionnel en prêt de 07 milliards de la même institution financière et de 1,2 milliards de l’Etat pour une durée de trois ans (2017-2019).

Le PPAAO-Togo est l’une des composantes phares du Programme national d’investissement agricole et de sécurité alimentaire (Pniasa).

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *