Togo : les professionnels des médias se forment sur le journalisme économique et financier

Former les journalistes, c’est former le monde entier. A cet effet, les journalistes togolais ont entamé hier 21 septembre 2020,…

Parredaction Catégorie Dossiers le 22 septembre 2020 Étiquettes : , , , ,

Former les journalistes, c’est former le monde entier. A cet effet, les journalistes togolais ont entamé hier 21 septembre 2020, une formation sur les questions économiques et financières. L’atelier de formation a été organisé par l’ambassade des Etats-Unis au Togo.

L’hôtel Concorde de Lomé a été le cadre de la tenue de cette rencontre. La séance a été ouverte par le ministre de la Communication, des Sports et de l’Education à la Citoyenneté et au Civisme, Foli Bazi Katari. La session a été également marquée par la présence de l’ambassadeur des Etats-Unis au Togo, M. Eric William Stromayer.

De nouvelles compétences à acquérir

Durant dix (10) jours, les professionnels des médias seront formés sur différentes thématiques. Il s’agit en l’occurrence des grandes notions économiques, de l’économie au service des populations ainsi que la pratique du journalisme économique.

Concrètement, il est question pour ces journalistes d’acquérir ou de développer de nouvelles compétences rédactionnelles. Notamment celles leur permettant de pouvoir expliquer des données et des faits économiques et financiers.

« Une bonne formation des journalistes est un gage de stabilité et de développement dans un pays », a laissé entendre le ministre Foli Bazi Katari.

Des journalistes plus compétitifs

Dans un monde en perpétuelle mutation, cette formation devra permettre aux journalistes de se mettre au parfum des nouvelles exigences internationales. Ils se familiarisent donc à de nouvelles pratiques. Ainsi, ils pourront désormais décrypter au mieux des données boursières au Togo.

Aussi, ils pourront expliquer l’importance des fluctuations des prix de certains produits stratégiques sur l’économie locale. Un progrès significatif dont le diplomate américain Eric Stromayer a rappelé la nécessité en ces termes :« Si le Togo veut être un pont régional de convergence économique, la presse serait essentielle pour communiquer cette vision ».

« L’initiative devra permettre aux journalistes économiques de prendre définitivement la main et de devenir compétitif », a assuré Foli Bazi Katari. Pour cela, il a exhorté tous les participants à cet atelier à faire preuve de disponibilité.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *