Togo : les principaux sujets débattus à Lomé par le Conseil des ministres de l’UEMOA

Ce lundi 28 septembre 2020 s’est tenue la rencontre des ministres de l’Economie de l’UEMOA. Plusieurs sujets étaient à l’ordre…

Parredaction Catégorie Politique le 30 septembre 2020 Étiquettes :

Ce lundi 28 septembre 2020 s’est tenue la rencontre des ministres de l’Economie de l’UEMOA. Plusieurs sujets étaient à l’ordre du jour, dont la question de l’adoption du plan quinquennal de la BAOD de 2021 à 2025. Le récent changement à la tête de cette banque régionale ouvre une nouvelle ère avec de nouvelles perspectives et de nouveaux objectifs.

Ainsi, au cours de cette rencontre, l’accent était porté sur la validation du document entériné le 25 septembre par le Conseil d’Administration de l’institution bancaire lors de cette session ordinaire statutaire.

Une stratégie axée sur 5 points

C’est donc le ministre Sani Yaya, de l’économie et des finances du Togo, qui a dirigé cette session. Les ministres ont donc examiné ce nouveau document. Les grandes lignes des axes stratégiques de financement du développement de l’union sur les 5 prochaines années ont été approuvées.

« Décliné en cinq (5) axes stratégiques, ce plan a pour objectif de permettre à la banque d’augmenter son impact en termes de résultats de développement, en vue de mieux contribuer à l’intégration et la transformation des économies de l’Afrique de l’Ouest », indique la BOAD.

Les autres points touchés

D’autres sujets ont également meublé cette rencontre qui a eu lieu en visioconférence. Il s’agit notamment du projet de Directive portant statut des autorités de règlementation pharmaceutique des Etats membres de l’UEMOA ; le projet de Décision portant adoption du Schéma de Développement de l’Espace Régional (SDER), 2020-2040 pour sa mise en œuvre.

Egalement le Projet de Directive portant organisation du Baccalauréat harmonisé au sein des Etats membres de l’UEMOA a été abordé. Le Projet de règlement portant code minier communautaire de l’UEMOA a fait aussi l’objet de réflexion durant cette rencontre. Un de ses objectifs phares est de faire du secteur minier un levier important de développement durable et de protection des droits des populations.

Par ailleurs, le Président de la Commission de l’UEMOA, Abdallah BOUREIMA, les ministres burkinabè, en charge des Finances, Lassane Kabore et de l’Intégration Africaine, Paul Robert Tiendrebeogo, ont pris aussi part à la réunion.

Lire aussi : https://lomegraph.com/togo-lannee-academique-2020-2021-a-iffd-de-otr-a-demarre-ce-lundi/

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *