mercredi, novembre 25, 2020


Togo : les femmes handicapées de la commune Lacs 4 sensibilisées par l’ONG Aprofehto

La pandémie de la Covid-19 continue de sévir dans le monde entier et aussi au Togo. Bien que la perspective…

Parredaction Catégorie Dossiers le 19 novembre 2020 Étiquettes : , , , ,

La pandémie de la Covid-19 continue de sévir dans le monde entier et aussi au Togo. Bien que la perspective de la découverte d’un vaccin soit de plus en plus pressante, il importe de toujours continuer la sensibilisation des populations comme ce fut le cas dans la commune Lacs 4.

Dans cette optique, l’ONG Aprofehto a organisé une séance de sensibilisation en l’honneur des femmes handicapées sur les méfaits et l’éradication de la Covid-19. Aussi, le sujet sur le droit des femmes handicapées et des mères d’enfants handicapés a été évoqué.

Une rencontre qui en vaut la peine

Cette rencontre a eu lieu dans l’enceinte de la Commune Lacs 4. L’objectif de cette rencontre de l’ONG avec les femmes handicapées était de faire comprendre à ces dernières que leur handicap n’enlève rien de leurs droits humains. Il a été par la suite rappelé les mesures barrières imposées par le gouvernement togolais pouvant permettre de stopper la propagation du coronavirus.

La rencontre a été animée par le point focal Lacs de l’ONG Aprofehto, Covi Nuiyémédji Bruno. « Nous savons tous qu’il y a une pandémie qui sévit actuellement dans le monde entier et nous devons nous protéger pour éviter la contamination et la propagation de la maladie », a-t-il déclaré.

Une séance de distribution de vivres effectuée

Des kits ont été distribués pour clore la séance. Composés de bols de riz, de pâtes alimentaires, des boîtes de conserve, des bouteilles d’huile, de pains de savons et des masques communément appelés cache-nez, ils ont été remis aux participants. C’était également l’occasion d’offrir des dispositifs de lavage de mains au chef du village de Koutigbé et à la Mairie.

Présent, le Maire Michel Kouevidjin a, pour sa part, rappelé les gestes pouvant leur permettre de se mettre à l’abri de cette maladie très contagieuses. « Il faut éviter de vous embrasser, de vous serrer les mains, respecter la mesure de distanciation physique… seul gage pour vous éloigner de la maladie » a-t-il rappelé.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *