Togo : les communes de la préfecture du Golfe bientôt assainies grâce aux actions de l’association CAC

Le samedi 12 septembre 2020, l’association Citoyen Actif pour le Civisme (CAC) a lancé son projet dénommé « réveillons le…

Parredaction Catégorie Dossiers le 15 septembre 2020 Étiquettes : , , , , , ,

Le samedi 12 septembre 2020, l’association Citoyen Actif pour le Civisme (CAC) a lancé son projet dénommé « réveillons le civisme en nous ». Le lancement a été fait en présence du Préfet du Golfe et des autorités locales des communes du Grand Lomé. Il a pour thème « jeter les ordures dans la rue n’est pas conforme à la loi ».

Ledit projet vise à promouvoir le civisme, la salubrité et l’hygiène dans les différentes communes de la préfecture du Golfe. Ceci afin de mettre fin à l’incivisme sans cesse croissant au Togo. Pour cela, l’association CAC, compte s’engager activement jusqu’aux résultats. Elle sera accompagnée dans sa bataille par l’Agence Nationale pour la Salubrité Publique (ANASAP).

Une montée de l’incivisme

Depuis quelques années, les localités du Golfe sont confrontées à l’incivisme. Les valeurs civiques prennent de l’eau comme un navire chavirant. Les ordures sont jetées en désordre dans nos rues. De plus, le non-respect des feux, les troubles de voisinage et autres sont légion.

Pour Zankpe Kouami, président de CAC, l’incivisme est une gangrène qu’il faut absolument éradiquer. « Nous avons constaté que l’incivisme prend trop de galons. Nous jetons tout dans la rue. Nous pissons dans la rue. Il y a trop de désordres alors que l’ordre est en place », a indiqué le président de CAC.

Alors, le projet « réveillons le civisme en nous » vient contribuer à la résolution de ce problème. Deux moyens seront donc privilégiés pour y parvenir. Notamment les formations et sensibilisations pour changer les mentalités et offrir un cadre sain aux populations.

Une sensibilisation des populations

Pour atteindre la réalisation de son objectif, l’association CAC entrevoit de sillonner toutes les communes du Grand Lomé. La tournée de sensibilisation va s’étendre sur deux mois en plus des formations civiques. Elle consistera à interpeller les populations sur la nécessité de rendre propre et attrayante leurs localités.

Aussi, il sera question de faire perdre aux populations la néfaste habitude de jeter les ordures n’importe où et n’importe comment. Il s’agit également de les inciter à adopter à présent les bonnes manières, les bons gestes ou comportements. Car l’accumulation des ordures çà et là ont un impact sur l’organisme et l’environnement.

Le préfet Komlan Agbotsè, parrain de l’association quant à lui, invite tous les citoyens à s’impliquer activement dans ce projet. « Il faut faire en sorte que le civisme retrouve ses lettres de noblesses dans notre pays », a exhorté le préfet. Cette action citoyenne pourra redonner aux localités leur éblouissante splendeur.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *