Togo : les communes d’Agou dotées d’un lycée d’enseignement technique

Au Togo, malgré les efforts du gouvernement dans le secteur éducatif, beaucoup reste à faire. Aujourd’hui, les filières techniques sont…

Parredaction Catégorie Dossiers le 13 octobre 2020 Étiquettes : , , , , , ,

Au Togo, malgré les efforts du gouvernement dans le secteur éducatif, beaucoup reste à faire. Aujourd’hui, les filières techniques sont plus porteuses. Or, les établissements d’enseignement technique au Togo sont insuffisants. C’est pour corriger ce déficit et mieux entamer la rentrée scolaire qui s’annonce que les autorités veulent doter les communes d’Agou d’un lycée d’enseignement technique.

La rentrée scolaire prochaine aura une saveur particulière dans les communes. En effet, la localité de la région des plateaux (Togo) va désormais abriter un lycée d’enseignement technique. Démarrés le 07 octobre 2020, les travaux devront finir avant le début de la rentrée prochaine.

Une aubaine pour les communes d’Agou

Les lycéens des communes d’Agou ne devront plus se rendre dans d’autres villes pour effectuer leurs études techniques secondaires. D’une part, les autorités religieuses, militaires et civiles se sont ainsi jointes aux parents d’élèves et aux deux maires de ces communes pour le lancement des travaux.

D’autre part, la préfète d’Agou, Mme Blewoussi Ablavi, les chefs traditionnels, et le directeur général de l’Entreprise TTGCB qui exécutera les travaux aussi étaient présents. Le lycée sera construit à l’ancien emplacement de l’EPP Agou Tomégbé.

Les travaux consisteront à aménager les bâtiments A et B de cette ancienne école. Le bâtiment A composé de trois classes abritera les séries G1, G2 et G3, et le bâtiment B, d’une salle de classe, sera cloisonné pour servir des bureaux du censeur, des surveillants et du chef magasin.

Une salle des machines, une autre classe sera aussi aménagée pour accueillir la série électronique et un bloc de latrines de six cabines seront également construit.

Un ouvrage dont il faut prendre soin

Le chef d’inspection de l’enseignement technique et de la formation professionnelle des Plateaux-ouest s’est prononcé. M. Atcholadi Essodina a incité, d’une part, les parents à inscrire leurs enfants dès l’ouverture du lycée. D’autre part, il a invité les populations à apporter leur contribution pour que les travaux soient bien faits dans le délai prédéfini.

Par ailleurs, cette réalisation s’inscrit dans la droite lignée du Plan National du Développement (PND) initié par le Président de la République. Selon le préfet Mme Blewoussi Ablavi, « L’évolution du pays passe par le développement du système d’enseignement technique et de formation professionnelle ».

C’est pourquoi, dit-elle, « le Plan national de développement (PND) intègre l’enseignement technique et la formation professionnelle ». Et ceci « surtout à partir de la création des agropoles et des grands centres de formation agricole et technique », a-t-elle déclaré.

Notons que les travaux qui s’étendent sur une période de 2 mois devront finir à temps pour la rentrée scolaire à venir.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *