Togo : l’enseignement à distance au cœur d’une réunion des députés de la CEDEAO

Lomé, la capitale togolaise abrite une session de travail de cinq jours des parlementaires de la Communauté Economique des Etats…

Parredaction Catégorie Dossiers le 18 novembre 2020 Étiquettes : , , , , , ,

Lomé, la capitale togolaise abrite une session de travail de cinq jours des parlementaires de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Les travaux ont officiellement démarré ce mardi, 17 octobre 2020, en présence de la présidente de l’Assemblée Nationale du Togo, Chantal Yawa Tsègan.

Il s’agit d’une rencontre délocalisée de la commission mixte éducation, science et culture, télécommunication et technologie de l’Information. Il s’agit, pour les parties prenantes, de mener des réflexions sur la promotion de l’enseignement à distance surtout en cette période de la Covid-19.

Des objectifs ambitieux

Cette réunion de haut niveau des élus du peuple des Etats de la CEDEAO poursuit plusieurs objectifs. « La CEDEAO à l’ère de la Covid-19 et au-delà : mettre l’accent sur la technologie de l’information et de la communication pour la promotion de l’enseignement à distance et la formation dans les Etats membres ». C’est autour de cette thématique que se déroule les échanges.

Le but est d’amener les parlementaires à réfléchir sur les moyens visant à garantir à tous les acteurs du secteur de l’éducation un accès à internet. Ce dernier se présentant désormais comme la première dimension de la fracture numérique. Il est aussi question d’anticiper les éventuelles crises.

Durant les cinq jours, les députés vont se familiariser avec les différentes mesures prises par les États membres ou en cours en vue d’assurer la continuité des apprentissages. Particulièrement, celles relatives l’enseignement à distance.

Cours à distance, réfléchir à des mécanismes efficaces

Des exposés sur les progrès et des défis de l’enseignement à distance à l’ère de la Covid-19 vont être faits par d’éminents experts ainsi que les acteurs de l’éducation et de la communication. D’après le président du Parlement de la CEDEAO, Sidie Mohammed Tunis, les réflexions de Lomé seront adoptées lors de la prochaine session du Parlement puis soumises à la Commission.

« Le Parlement s’est engagé à travailler avec les Etats membres dans les domaines liés aux technologies de l’information et des communications, à la science et à l’innovation pour connecter numériquement nos sociétés entre elles », a-t-il précisé.

A en croire Yawa Tsègan, la session de Lomé permettra aux députés participants de faire des propositions au pouvoir exécutif des pays membres de la CEDEAO. L’objectif, a-t-elle indiqué, est de rendre efficace le dispositif des cours à distance.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *