Togo: le Sit in du SYNPHOT annulé

Un Sit in du SYNPHOT (Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo ) était prévu pour le vendredi 02 avril…

Parredaction Catégorie Dossiers le 3 avril 2021 Étiquettes : , , , ,

Un Sit in du SYNPHOT (Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo ) était prévu pour le vendredi 02 avril . En effet, le syndicat avait appelé ses membres à un rassemblement devant les hôpitaux du Togo, en signe de protestation. Aux dernières nouvelles, le rassemblement a été annulé.

Après l’affectation, par le ministre en charge de la santé, de deux responsables du personnel soignant du CHP-Kpalimé, le syndicat a décidé d’organiser un sit in du SYMPHOT devant les hôpitaux. La raison est pour protester contre ce qu’il qualifie d’affectations « punitives ».

Les affectations punitives, sources du Sit in du SYNPHOT

Selon gapola.net, « Kodjo Amessidou, Délégué SYNPHOT de Kpalimé et Péhékè Danikè Péheynamé, Président des délégués du personnel » ont été affectés. Une décision du ministre en charge de la Santé, Moustafa Mijiyawa. Leur faute, c’est le fait qu’ils aient « signé des courriers revendiquant la prise en charge du personnel soignant du CHP-Kpalimé », si l’on en croit la source sus indiquée.

Selon le SYNPHOT, ces décisions violent les « dispositions en vigueurs » et le ministre de tutelle est interpellé sur le respect des textes. C’est ce qui a motivé la programmation de ce Sit in du SYNPHOT.

Le Sit in du SYNPHOT reporté suite à une promesse du ministre

Mais ce matin, le rassemblement n’a pas eu lieu, selon icilomé.com. Ce revirement du SYNPHOT est motivé par la décision du ministre en charge de la Santé, Moustafa Mijiyawa, de reporter temporairement, de sources bien renseignées, sa décision d’affectation du 1er avril 2021. La décision d’annuler le Sit in du SYNPHOT a été annoncé par son Secrétaire général Dr Gilbert Tsolenyanu.

Une décision du ministre qui est à saluer, vu les conséquences que peuvent avoir des mouvements d’humeur du personnel soignant, en ces temps de crise sanitaire.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *