Togo : le Premier ministre Sélom Klassou a rendu sa démission

Depuis la fin du scrutin présidentiel du 22 février 2020, les Togolais attendent un nouveau gouvernement. Après plus de six…

Parredaction Catégorie Politique le 26 septembre 2020 Étiquettes : , , ,

Depuis la fin du scrutin présidentiel du 22 février 2020, les Togolais attendent un nouveau gouvernement. Après plus de six mois d’état d’urgence sanitaire liée à la Covid-19, les lignes ont bougé. Ce vendredi 25 septembre 2020, le Premier ministre, Sélom Klassou a présenté au président de la République sa démission ainsi que celle de son gouvernement.

Aux affaires depuis 2015, Komi Sélom Klassou et son gouvernement ont officiellement démissionné. Cette démission a reçu l’approbation de la présidence de la République togolaise.

Une démission acceptée

Le président de la République, Faure Gnassingbé, a répondu à la démission du gouvernement Klassou. Dans le courrier de la présidence, l’on peut lire : « Le Premier ministre, Komi Selom KLASSOU a présenté, ce jour 25 septembre 2020, au Président de la République, sa démission ainsi que celle de l’ensemble du gouvernement ».

« Le Président de la République a accepté cette démission et a saisi l’occasion pour féliciter le Premier ministre et toute l’équipe gouvernementale pour les efforts engagés sur le plan économique, politique et social ainsi que les résultats encourageants obtenus malgré le contexte difficile marqué par la crise sanitaire que traverse actuellement le monde entier ». C’est en ces termes que cette démission a été officiellement actée et présentée au peuple togolais.

Le président confie la gestion des affaires courantes

Bien que la démission du Premier ministre Sélom Klassou et son gouvernement ait été acceptée par la présidence de la République, ce dernier lui a confié la gestion au cours de cette période. « Le Chef de l’Etat a remercié le Premier ministre pour son sens élevé du devoir. Le Président de la République a chargé le Premier ministre et le gouvernement d’expédier les affaires courantes ». De ce fait, Klassou et son gouvernement devront assurer l’intérim jusqu’à la nomination d’un nouveau gouvernement.

Le Togo est depuis mars 2020 en état d’urgence sanitaire. C’est donc dans ce contexte que la démission du gouvernement intervient. Klassou sera-t-il reconduit pour maintenir le cap de gestion de la riposte ? ou va-t-on confier cette feuille de route à un nouveau Premier ministre ? Les prochains jours situeront l’opinion.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *