Togo : le MPDD et cinq autres partis veulent marcher le 28 novembre prochain

La scène politique togolaise va encore entrer en ébullition. Six partis politiques de l’opposition dont le Mouvement Patriotique pour la…

Parredaction Catégorie Politique le 12 novembre 2020 Étiquettes : , , , , , , , , , ,

La scène politique togolaise va encore entrer en ébullition. Six partis politiques de l’opposition dont le Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD) s’apprêtent à sortir dans les rues. L’annonce intervient au moment où le gouvernement s’investit à fond dans la lutte contre la Covid-19.

Cette « marche pacifique » est prévue pour le samedi, 28 novembre prochain. C’est ce qu’indique une note en date du 09 novembre. Celle-ci est adressée au ministre d’Etat, de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et du Développement des Territoires, Payadowa Boukpessi.

Une manifestation à double motif

Sans surprise, le MPDD sera accompagné par la Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA) de Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson. Le Bloc d’Action pour le Changement (BAC) de Thomas Nsoukpoe, le NID de Gabriel Sassouvi Dosseh-Anyron y sont associés.

Aussi, les formations politiques comme « Le Togo Autrement », Démocrates Socialistes Africains (DSA) et Renaissance de l’Afrique Complète Indépendante et Epanouie (RACINE) de Soké Outcha figurent sur la liste.

La « marche pacifique » du 28 novembre poursuit deux principaux objectifs. Dans la note, les organisateurs disent manifester pour « exiger l’alternance politique et la transparence dans la gestion du secteur du pétrole ».

Autres détails

Dans le courrier adressé au ministre Payadowa Boukpessi, les signataires ont donné des précisions sur les itinéraires de la marche. Il y a cinq points de départ ou de rassemblement (Todman, GTA, rond-point port, rond-point Bè-Gapkoto, Nyékonakpoè-Kodjoviakopé). Le point de chute est à Deckon, quartier populaire de la ville de Lomé.

D’après le MPDD et associés, la « marche pacifique » est organisée conformément à la loi sur les manifestations publiques. Les organisateurs, poursuit la note, prendront toutes les dispositions pour le respect des mesures barrières contre la pandémie coronavirus.

« Dans l’espoir que vous prendrez les dispositions en vue d’assurer la tenue de cette manifestation, nous vous prions Monsieur le ministre de recevoir nos salutations distingués », conclut le courrier.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *