Togo : le ministre Kossi Lamadokou a échangé avec les acteurs du secteur hôtelier

Le ministère de la Culture et du Tourisme a, depuis le 1er octobre dernier, un nouveau locataire. Il s’agit Kossi…


Le ministère de la Culture et du Tourisme a, depuis le 1er octobre dernier, un nouveau locataire. Il s’agit Kossi Gbényo Lamadokou, nommé dans le gouvernement de Victoire Tomégah-Dogbé. Le nouveau ministre a donc pris, pour la première fois, contact avec les responsables d’hôtels et d’associations d’hôteliers.

La rencontre a eu lieu ce jeudi, 15 octobre 2020 à Lomé, dans les locaux de l’hôtel 2 Février. Cette réunion a permis aux différents acteurs réunis autour du ministre, de mener des réflexions. Celles-ci ont porté sur la relance du tourisme togolais, en cette période de crise sanitaire et post Covid-19. Aussi, il a été rappelé aux participants, les dispositions prises par le gouvernement pour soutenir le secteur de l’hôtellerie.

Mesures d’accompagnement fiscale

L’hôtellerie est l’un des secteurs le plus touché par la pandémie de la Covid-19, du fait les mesures restrictives prises par les Etats. Ainsi, les activités des entreprises du secteur de l’hôtellerie et du tourisme ont connu une baisse, mettant à rude épreuve les promoteurs.

Pour les soulager, le gouvernement a décidé de réduire de 18 à 10%, la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) sur le chiffre d’affaires. Aussi, il a été instauré une remise de 100% de majorations de retard sur le paiement des arriérés de cotisations sociales à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS).

L’application des pénalités de retard pour les impôts qui arrivent à échéance au cours du 2ème trimestre 2020 a été suspendue. Il en est de même pour la revue des pénalités au profit des entreprises ayant subi des contrôles fiscaux.

Autres mesures d’accompagnement

L’Etat a acté le report des échéances de paiement des factures d’eau et d’électricité, avec une possibilité de réduction des coûts sur une période déterminée.

Il faut préciser qu’une ligne de financement de 20 milliards de F CFA a été mise en place. Ceci, à travers le secrétariat d’Etat chargé de l’inclusion financière et du secteur informel. Toutes ces dispositions visent à soutenir les Petites et Moyennes Entreprises (PME), dont les établissements de tourisme, les hôtels et restaurants.

Aux cours des échanges, les hôteliers ont porté à la connaissance de l’autorité, les problèmes qui minent le secteur. Ils en ont aussi profité pour proposer des suggestions et approches de solutions. Le nouveau ministre a, de son côté, informé les patrons d’hôtels sur la nouvelle vision du chef de l’Etat pour le secteur du tourisme.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *