Togo : le ministre Atcha-Dedji, guéri de Covid19, témoigne

Depuis que le Togo a enregistré son premier cas de contamination à la Covid-19, aucune personne guérie n’a témoigné. D’ailleurs,…

Parredaction Catégorie Santé le 17 septembre 2020 Étiquettes : , , ,

Depuis que le Togo a enregistré son premier cas de contamination à la Covid-19, aucune personne guérie n’a témoigné. D’ailleurs, des doutes ont existé sur certains cas de décès liés au Covid-19. Pour confirmer l’existence de la pandémie, une victime guérie a jugé bon de témoigner. Occasion pour lui d’inviter tous les Togolais à plus de vigilance. Lui, c’est le ministre togolais Affoh Atcha-Dedji.

Ce mercredi 16 septembre 2020, la Coordination nationale de gestion de la riposte contre la Covid-19 a tenu son point de presse habituel. Le ministre Affoh Atcha-Dedji a fait l’aveu de sa contamination par le coronavirus.

Le témoignage poignant du ministre Affoh Atcha-Dedji

Contrairement à beaucoup de Togolais qui non seulement ne croient pas en l’existence de la maladie, le ministre dit le contraire. D’ailleurs, il y en a qui refuse de se soumettre au test de dépistage du Covid-19. Là aussi courageusement, le ministre Affoh Atcha-Dedji a lui-même sollicité le test. « J’ai été infecté par le coronavirus. J’ai eu des symptômes », a déclaré le ministre des enseignements primaire et secondaire. Il a par ailleurs ajouté que « le virus est là et c’est une réalité ».

Selon certaines sources, M. Atcha-Dedji et beaucoup de cadres UNIR de Tchamba auraient contracté le virus du Covid-19. Les internautes évoquent la circonstance de ces contaminations.

Ils se seraient contaminés lors du règlement du contentieux qui opposait l’ancienne préfète, Aïssatou Abdoulaye Titikpina, et les populations de Tchamba. Ceci dans le cadre d’une affaire de bœufs offerts par une ONG humanitaire.

Le ministre revient sur les symptômes

Depuis quelques temps, les rumeurs circulaient sur les réseaux sociaux et même dans la presse sur l’état de santé du Ministre Affoh Atcha-Dedji. Ces rumeurs sont devenues clameurs. C’est le ministre même qui l’a confirmé.

Il a expliqué en détails les symptômes depuis leurs premières apparitions qui lui ont fait penser au paludisme. Ces symptômes qui jusqu’au test du coronavirus qui s’est révélé positif. « J’ai fait la maladie. Il y a des porteurs asymptomatiques. Moi, j’ai eu des symptômes », a-t-il confirmé.

En effet, à en croire le ministre, il a été indisposé et pensait à un palu. Mais selon ses déclarations, « De temps en temps », il lui arrive d’avoir « des fractions de secondes de vertiges ». Compte tenu de la durée du traitement du palu et comme cela ne finissait pas, il commence à s’inquiéter.

« 8 jours après, un lundi à 13H30-14h (…), je commençais à sentir le froid. J’ai éteint la clim », a-t-il dit. « Jusqu’au soir, je ne me sentais pas bien. Mardi, c’est pareil ». « Mercredi, vers 16h, j’ai commencé à avoir sérieusement des vertiges », a-t-il raconté. « Je me sentais très très faible », a-t-il fait savoir.
C’est en raison de tous ces symptômes qu’il a eu l’idée de contacter le colonel Djibril. Suite aux tests de dépistage de Covid-19, il a été déclaré positif.

Ayant reçu des soins intensifs au CHR Lomé-Commune, il est totalement guéri et se réjouit. Il lance donc un appel à tous les Togolais à respecter les mesures barrières.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *