Togo : le 110ème parti politique a vu le jour

Près de trente ans après le fameux 5 octobre pour réclamer plus d’espace de liberté, tout semble toujours au point…

Parredaction Catégorie Politique le 17 août 2020 Étiquettes : , , ,

Près de trente ans après le fameux 5 octobre pour réclamer plus d’espace de liberté, tout semble toujours au point de départ. Mais, ce ne sont pas les acteurs qui manquent. Encore moins les partis politiques. D’ailleurs, le Togo vient d’enregistrer, ce week-end, un nouveau parti politique. Il s’agit de l’« Union des Patriotes pour le Développement » (UPD).

Depuis 1990, après la libéralisation du paysage politique, les partis politiques fourmillent au Togo. Depuis ce week-end, le Togo compte un nouveau parti politique. Cela laisse présager que ce parti ne devrait pas être le dernier.

Une nouvelle force prônant la non-violence et capable de soulager la souffrance des populations

Cette nouvelle formation politique entend essentiellement prôner la non-violence et donner un nouvel espoir aux populations togolaises

« Nous sommes nés pour prôner une politique sans violences sur toutes les formes et ramener la confiance de la jeunesse dans son Etat », a notifié le président de l’UPD, Mizou Préziwè, au sortir du congrès constitutif.

Le nouveau parti politique se donne un caractère associatif. Il est, selon le président, la résultante de la compréhension et l’appropriation des patriotes conscients de la situation politique actuelle au Togo.

« Nous avons remarqué que l’énergie déployée jusque-là par les partis existants est insuffisante. Il va falloir apporter une nouvelle force capable de soulever le poids qui pèse sur toute l’étendue du territoire national togolais », a justifié M. Mizou.

Une nouvelle formation ni de l’opposition, ni de la mouvance présidentielle

L’UPD se classe comme un parti centriste. « Pour l’instant, je me prononce comme un Centriste. Je ne suis ni de l’opposition, ni de la mouvance présidentielle », a ajouté M. Mizou.

M. Mizou et les membres de la nouvelle formation s’engagent à travailler pour la conquête du pouvoir par les urnes, à construire les moyens d’un vivre ensemble entre tous les Togolais et à accroître le développement du leadership des populations.

Le parti fait, aussi, le serment d’œuvrer pour la digitalisation des institutions pour une meilleure traçabilité des actions de l’Etat et la répartition équitable des richesses de l’Etat entre les différentes régions du pays.

Après le lancement, le bureau exécutif national compte, pour bientôt, mettre en place des projets structurant pour lutter contre la pauvreté.

Mais d’ores et déjà, un appel est lancé à tout parti politique qui le souhaite à se joindre à l’UPD pour une lutte commune.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *