Togo : l’application Togo Safe désormais obligatoire

L’application Togo Safe sera désormais la clé pour descendre à l’aéroport de Lomé en tant que passager. En effet, les…

Parredaction Catégorie Santé le 16 septembre 2020 Étiquettes : , , , , , ,

L’application Togo Safe sera désormais la clé pour descendre à l’aéroport de Lomé en tant que passager. En effet, les autorités aéroportuaires prennent à bras le corps la riposte anti-covid 19 et donc rendent obligatoire le téléchargement de cette application.

C’est dans un tweet de l’AIGE que l’annonce a été faite. Le gouvernement togolais veut impliquer les voyageurs dans cette lutte d’où un accent particulier sur la mise en œuvre de cet outil simple et facile à utiliser.

Fonctionnalité et fonctionnement de l’application

La plateforme permettra via la fonction Bluetooth du téléphone du voyageur d’être alerté lorsqu’il est en contact avec une personne testée positive. Cela permet au voyageur de se préserver contre tout risque de contamination.

« Dès ce 14 septembre, l’installation de l’application TogoSafe est obligatoire pour les voyageurs à destination du Togo, à leur arrivée à Lomé. Tous les voyageurs sont invités à prendre connaissance des nouvelles procédures de voyage sur le site voyage.gouv.tg », peut-on lire dans le tweet.

D’autres fonctionnalités sont aussi disponibles via cette plateforme (Togo Safe). Elle permet aussi de voir, en temps réel, le nombre de cas détectés dans sa zone de localisation. Des conseils de santé au répertoire de numéros verts utiles, tous les ingrédients sont mis afin d’aider son utilisateur à se protéger.

Recommandation du gouvernement dès sa mise en service

Le gouvernement, à travers un communiqué, avait déjà invité « tous les voyageurs à se conformer strictement aux présentes dispositions, afin de permettre des vols aériens en toute sécurité en cette période de pandémie de la Covid-19 ». Il avait aussi recommandé aux voyageurs « de s’enquérir des conditions d’entrée, de transit ou de séjour ainsi que des protocoles sanitaires mis en place dans leur pays de destination auprès des autorités compétentes, afin d’éviter tout désagrément. L’inobservation des dispositions et mesures mises en place expose les contrevenants à des sanctions et amendes prévues par la réglementation en vigueur ».

Rappelons que tous les passagers qui descendent à l’aéroport internationale Gnassingbé Eyadema se doivent de signaler leur lieu de quarantaine dans l’application afin de permettre un contrôle efficient du respect de celle-ci. A ce jour, le pays compte 1578 cas dont 1204 guéris, 40 morts et 334 sous traitements.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *