dimanche, décembre 4, 2022


Togo: Lancement de l’application GoodTrip, vers une politique verte dans le transport

Pour protéger l’environnement et réduire sa facture énergétique, le Togo compte mettre en place une politique verte. En effet, il…

Parredaction Catégorie Société le 26 juillet 2022 Étiquettes : , , , , ,


Pour protéger l’environnement et réduire sa facture énergétique, le Togo compte mettre en place une politique verte. En effet, il s’agit de la mobilité électrique et du covoiturage entre particuliers. C’est dans ce contexte que l’application GoodTrip vient d’être lancée pour favoriser le covoiturage dans le transport au Togo.

C’est une politique verte que l’Etat togolais a adoptée suite à une récente étude qui a prouvé que la ville de Lomé est polluée cinq fois supérieure à la normale selon les recommandations de l’OMS.

Un transport économique et écologique au Togo avec GoodTrip

Le covoiturage réduit le nombre de voitures sur nos routes et contribue donc à diminuer l’émission de gaz nocifs à effet de serre et à protéger l’environnement. Donc face à la pollution extrême de la ville de Lomé, le covoiturage se révèle être une stratégie résiliente.

A cet effet, une application 100% togolaise vient d’être lancée. Elle s’appelle “GoodTrip”. Conçue sur le modèle de Blablacar, leader européen, les passagers réservent leur trajet en ligne et payent via leur carte de crédit, Flooz ou TMoney. Ces derniers sont les systèmes de paiement mobiles proposés par les opérateurs.

Le partage est gagnant-gagnant. Pour le conducteur qui touche un peu d’argent et pour le passager qui voyage à moindre frais. Les transports routiers représentent plus de 81% de la consommation totale des produits pétroliers.

Projet TUFE, des bus électriques en cours dans le transport urbain au Togo

Dans le but de minimiser les émissions de gaz à effet de serre, principale cause du réchauffement climatique, un Projet de transport urbain à faibles émissions de CO2 (TUFE) est en gestation. Il s’agit de l’introduction des bus électriques dans le transport urbain bien évidemment à Lomé.

Lire aussi: Transport urbain: la société SOTRAL réceptionne 22 nouveaux bus du gouvernement togolais

En juin 2022 à l’Hôtel de 2 Février, une note conceptuelle avait été validée en ce sens par les acteurs du secteur. ̈Précisément, le projet environnemental TUFE, d’un coût total de 50 150 000$ USD a obtenu une subvention du Global Green Growth Institute (GGGI, Institut Mondial pour la Croissance Verte).

Soulignons que c’est un projet qui s’inscrit dans le cadre du programme préparatoire du GGGI « Renforcement de l’accès direct du Togo au fonds vert pour le climat et appui au développement de la stratégie de la finance climat ».

En collaboration avec le ministère togolais de l’Environnement et des Ressources forestières, ce projet intervient dans un contexte où le pays encourage déjà fiscalement l’importation et la commercialisation de véhicules électriques sur le territoire.

Perside Katanga

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.