Togo : la Tabaski en mode Covid-19

La fête d’Aid-El-Kabir, Tabaski, se tiendra demain vendredi 31 juillet sur toute l’étendue du territoire togolais. C’est ce qu’a annoncé…

Parredaction Catégorie Culture international le 30 juillet 2020

La fête d’Aid-El-Kabir, Tabaski, se tiendra demain vendredi 31 juillet sur toute l’étendue du territoire togolais. C’est ce qu’a annoncé l’Union musulmane du Togo (UMT) à l’endroit des musulmans à travers un communiqué rendu public le mercredi 29 juillet 2020.

En effet, contrairement à la fête du ramadan dont la célébration était réduite en famille, l’Aid-El-Kabir sera célébrée en public, mais selon des conditions.

Une prière dans le respect strict des mesures anti-Covid-19

Pendant de fête, la prière musulmane se déroule, généralement, sur des places publiques avec un nombre important de fidèles.

Ainsi pour cette année, elle aura lieu conformément aux mesures barrières édictées lors de la réouverture des lieux de cultes le 17 juillet dernier. Ceci afin que cette rencontre spirituelle ne soit une source de propagation voire de contamination du virus.

Le communiqué signé par El Hadj Inoussa Bouraïma, président de l’UMT indique que : « nous vous rappelons que des dispositions doivent être prises pour le respect des mesures barrières, notamment le port du cache-nez, l’usage du tapis individuel et la distanciation sociale. La cérémonie de prière se déroulera sans protocole et sans médiatisation ».

« La prière de circonstance se déroulera sur les terrains ou lieux habituels consacrés, à partir de 08h et prendra fin à 08h 30 », précise ledit communiqué.

Lieux des prières à Lomé et à l’intérieur du pays

En effet, le communiqué précise les lieux de prière dans la capitale et à l’intérieur du pays. Dans ce sens, la grande prière se déroulera sur le terrain du Lycée de Tokoin de Lomé et à la même heure dans les quartiers et dans les villes sur l’ensemble du territoire national.

Appelée, aussi, fête des moutons, la Tabaski, « la grande fête » célébrée par toute la communauté musulmane, est marquée par le sacrifice des béliers en l’honneur d’Allah. Elle est faite en mémoire du sacrifice qu’a fait Ibrahim, considéré comme le père des croyants.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *