Togo : la prison civile de Kara dotée d’une boulangerie moderne

Dans la dynamique du projet « d’Assistance d’Urgences à la Population Carcérale du Togo contre la Covid-19 », la prison…


Dans la dynamique du projet « d’Assistance d’Urgences à la Population Carcérale du Togo contre la Covid-19 », la prison civile de Kara sera dotée d’une boulangerie moderne en vue de la fabrication de baguettes de pain enrichi et ses dérivés.

Le projet est piloté par l’Union Européenne en collaboration avec l’association allemande de lutte contre la lèpre et la tuberculose (DAHW).

Une boulangerie moderne

Après les prisons civiles d’Atakpamé et de Sokodé, c’est le tour de la prison civile de Kara de bénéficier d’une boulangerie moderne. L’installation de ces boulangeries a pour objectif de préserver les détenus, le personnel administratif, de sécurité et paramédical en charge de la gestion dans les treize prisons du Togo contre la Covid-19.

Financé à près de 3 millions de FCFA par les deux partenaires, cette boulangerie alimentera également les autres prisons de la région notamment celle de Bassar, Kanté, Mango et Dapaong. L’édifice sera également doté de la composante « Nutrition » du Projet d’Amélioration Durable et Intégré des Conditions de Vie des Détenus au Togo (PADIC-VieD). Ce dernier vise à fournir d’aliments enrichis à travers la production et la distribution hebdomadaire de baguettes en pain et de bouillie enrichie au sein des prisons du Togo.

Former les détenus pour leur réinsertion socioprofessionnelle

Cette boulangerie qui est également ouverte à la population de Kara est une opportunité pour les détenus qui veulent, de se faire former à la sortie de prison afin de faciliter leur réinsertion socioprofessionnelle.

La spécialité du pain issu de la boulangerie par rapport aux autres pains disponibles sur le marché est qu’il est fait à base de plusieurs produits locaux. A cause des conditions d’incarcération dans les prisons civiles, explique les promoteurs, il était important de trouver des solutions pour améliorer la situation surtout en cette période difficile de crise sanitaire.

Notons également que le projet a déjà équipé les 13 prisons civiles du pays en matériel de protection et de désinfection contre la pandémie de la Covid-19.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *