Togo : la plateforme Yolim dotée de 5,5 milliards FCFA pour soutenir les producteurs agricoles

En vue de mettre 15 mille Kits d’irrigation à la disposition des producteurs agricoles dès novembre prochain, le gouvernement togolais,…

Parredaction Catégorie Economie le 29 juillet 2020 Étiquettes :

En vue de mettre 15 mille Kits d’irrigation à la disposition des producteurs agricoles dès novembre prochain, le gouvernement togolais, à travers son ministère en charge de l’agriculture, a officiellement lancé hier mardi 28 juillet une plateforme baptisée Yolim.

C’est une plateforme de crédit digital, à taux zéro, à l’endroit des agriculteurs togolais pour les accompagner dans cette période de Covid-19.

Les objectifs de Yolim

C’est un outil purement digital qui a pour objectif d’accompagner les producteurs agricoles afin de les aider à améliorer leurs productivités. Dans ce sens, ils auront à travers cette plateforme la possibilité d’acheter des intrants (engrais, pesticides…) ou la location de tracteurs.

Les agriculteurs, enregistrés par l’un des agrégateurs partenaires, disposent de bons d’achats électroniques Yolim d’un montant global de 96 000 FCFA pour acheter selon leurs besoins.

Pour le ministre de l’Agriculture, Noël Bataka, « le gouvernement veut également réguler le prix de labour de l’hectare sur le territoire, au vu des fortes disparités observées dans les différentes régions ».

De son côté, la ministre en charge de l’économie numérique, Cina Lawson, déclare que « Yolim est une solution tournée vers les réalités agricoles du pays et est un exemple concret de l’accompagnement que nous apportons depuis quelques années aux différents ministères », au même titre que Eco CCP, Cizo ou Novissi.

Il faut rappeler que Yolim permettra de résoudre les problèmes de liquidités. Cette plateforme ne nécessite aucune connexion internet pour son utilisation avec les réseaux Togocom et Moov. Il assure également une bonne traçabilité.

Yolim fait déjà ces preuves

Cette plateforme innovante lancée, afin d’offrir des bons d’achats électroniques d’un montant global de 96 000 FCFA, enregistre déjà plus de 57 000 agriculteurs d’après Cina Lawson. Yolim dispose dans son portefeuille de plus de 5,5 milliards FCFA à distribuer.

Déjà 210 magasins partenaires au projet et environ 60 000 agriculteurs ont été enregistrés. Ainsi, d’après les initiateurs, ce n’est pas de l’argent cash qu’on pourra aller retirer. Le crédit est sous la forme de bon à faire valoir à des lieux précis. Ils ajoutent qu’aujourd’hui, nous avons 210 fournisseurs partenaires sur l’ensemble du territoire où les achats pourront exclusivement être faits.

lire aussi : https://lomegraph.com/togo-covid-19-letat-aux-cotes-des-producteurs-nationaux-pour-booster-la-production-agricole/

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *