mercredi, novembre 25, 2020


Togo : la Muraille d’Agbogbo de Notsé, une forteresse du peuple Ewé !

Des vestiges ? Cela ne manque pas au Togo. Dans ce petit pays hospitalier d’Afrique de l’ouest, il existe autant…

Parredaction Catégorie Culture le 13 novembre 2020 Étiquettes : , , , , , ,

Des vestiges ? Cela ne manque pas au Togo. Dans ce petit pays hospitalier d’Afrique de l’ouest, il existe autant de sites touristiques. Que ce soit du nord au sud ou de l’est à l’ouest, le Togo est habité par une population multiculturelle, chacune possédant son histoire. La muraille d’Agbogbo sera à l’honneur.

Nous rompons avec le climat clément de la capitale Lomé pour migrer cette fois-ci vers le berceau du peuple « Éwé ». Notsé, dans la région des Plateaux (95 km de Lomé), est la ville qui nous accueille cette semaine. Nous allons à la découverte de la « Muraille Agbogbo », un vestige datant du XIème siècle.

Une œuvre protectrice

Une muraille est un mur de grande hauteur destiné à protéger un ensemble d’édifices. Au moyen âge, elle a permis aux populations de protéger leurs cités des attaques des ennemies ou envahisseurs. La Muraille d’Agbogbo a donc aidé les peuples Ewé à se protéger contre les bêtes féroces.

Les migrants venus, entre autres, des pays ouest-africains dont le Nigéria avaient trouvé refuge à Notsé. Cette ville était à l’époque une forêt. La Muraille d’Agbogbo est érigée sur une superficie de 1470 hectares. Cette œuvre gigantesque fait 14,5 Km ainsi que 1,5 ou 2 mètres d’épaisseur par endroit et une hauteur maximale de 10 mètres.

Etant l’un des patrimoines architecturaux de la préfecture de Hoho, la Muraille d’Agbogbo a été construite entièrement à la main. Les travaux de ce vestige Ewé bâti à base de l’argile se sont déroulés sous le règne du Roi Agokoli 1. Le mur protecteur délimitait les champs de cultures et les habitations de la cité des Ewé.

Un site de grande importance

Dans la préfecture de Haho, on dénombre plusieurs lieux à visiter à l’instar de l’hôtel « Le berceau ». Mais la Muraille d’Agbogbo a le site touristique qui accueille régulièrement des visiteurs. Nul ne peut s’empêcher d’aller se ressourcer sur l’histoire des peuples Ewé et découvrir la fameuse muraille.

Ces dernières années, l’Etat togolais a alloué un fonds pour la réhabilitation de ce vestige. L’objectif est de contribuer à faire pérenniser cette valeur touristique nationale qui se détériore avec le temps. Le projet de réhabilitation est porté par la Cellule d’Appui aux Initiatives de Développement (CAID/Afrique).

Le coût total de la première phase des travaux d’entretien et de reconstruction de ce site historique est estimé à environ 31 millions CFA. Les prochaines phases consisteront entre autres à l’entretien de l’ancienne plantation de la forêt sacrée du périmètre réhabilitation du tracé de la muraille.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *