Togo : la LTCC propose un fonds d’aide pour les malades du cancer du sein

La Ligue Togolaise Contre le Cancer (LTCC) et ses partenaires veulent assister les personnes souffrantes du cancer du sein. Ils…

Parredaction Catégorie Santé le 13 octobre 2020 Étiquettes : , , , , ,

La Ligue Togolaise Contre le Cancer (LTCC) et ses partenaires veulent assister les personnes souffrantes du cancer du sein. Ils viennent d’annoncer la mise en place d’un fonds qui vise à aider les malades à se soigner convenablement. Il s’agit précisément de la réalisation de la chimiothérapie. Cette opération permettra sans doute, d’améliorer un peu l’espérance de vie des malades.

L’information a été rendue publique à travers une note qui indique que le cancer du sein représente environ 30% des cancers. Il faut noter que le Togo enregistre chaque année 3700 nouveaux cas de cancers dont 2800 décès.

Traitement du cancer du sein, d’importants défis à relever

« De tous les cancers, celui du sein nous interpelle vivement en ce mois d’octobre », a précisé le communiqué. En effet, le monde entier célèbre actuellement l’octobre rose. Une période consacrée à la mise en place des activités de sensibilisation, de dépistage et de lutte contre le cancer du sein.

Au Togo, la majorité des cas de cancer du sein sont découverts lors des campagnes de dépistage. Cette maladie provoque, par an, la mort de quatre cent (400) personnes. Mais, la prise en charge, informe la note de la LTCC, souffre de nombreuses lacunes.

Parmi ces manquements, figure le déni de la maladie, le retard au diagnostic, l’absence de mammographie hors de Lomé. Aussi, il y a le coût élevé du traitement (chirurgie, chimiothérapie), le projet de radiographie en cours au Togo. Le manque de soutien financier ainsi que l’indisponibilité des médicaments de traitement sont aussi d’autres défis à relever.

De la nécessité de poursuivre la lutte malgré les défis

« Face à ces défis, il faut pourtant continuer la lutte en informant la population afin d’aller au dépistage et/ou au diagnostic des cas et en soignant les malades avec les moyens de bord », écrit la LTCC dans sa note. Puisque poursuit-elle, « le seul moyen de faire baisser le nombre de décès est le dépistage précoce par la mammographie ».

C’est au regard de la situation que la LTCC et associés proposent la mise en place d’un fonds pour aider à la réalisation de la chimiothérapie. L’objectif est d’améliorer, d’une part, la lutte contre le cancer du sein et permettre le dépistage d’un plus grand nombre de femmes à moindre coût.

D’autre part, il s’agit d’aider à diminuer le coût de la thérapeutique et de donner une meilleure qualité de vie aux femmes. L’initiative concerne les patients souffrant du cancer du sein qui doivent faire une chimiothérapie.

L’opération se fera sur une durée illimitée et débutera dès la réception des fonds. Les bénéficiaires seront sélectionnées par le médecin qui s’occupe de la prise en charge de cancer du sein au Togo.

Pour l’instant, aucun budget n’a été déterminé. En effet, la séance de chimiothérapie oscille entre 300.000 et 500.000 FCFA, mais il faut souvent six séances (2 à 3 millions au total) pour un patient. Alors, les promoteurs ont donc décidé d’opter pour une aide à hauteur de 100.000 FCFA par séance et par patient sélectionné.
Le Président de la LTCC, Stephane Awuity, (00228 90159194) est l’une des personnes ressources.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *