Togo : la fondation Saemaul et l’APRODAT animent un camp de formation à l’endroit des OPA à Kara

En collaboration avec l’Agence de Promotion et de Développement des Agropoles du Togo (APRODAT), la Fondation Saemaul anime un camp…


En collaboration avec l’Agence de Promotion et de Développement des Agropoles du Togo (APRODAT), la Fondation Saemaul anime un camp de formation à Kara dénommé Bootcamp. L’objectif est de donner des outils nécessaires aux participants afin de leur permettre de devenir des patrons en matière d’entreprise verte.

Cette fondation est sollicitée par le gouvernement togolais pour l’accompagner dans l’installation de sa première agropole dans le bassin de la rivière Kara.

Un Bootcamp à l’endroit des OPA

C’est une formation qui est offerte aux Organisations des Producteurs Agricoles (OPA) et s’intègre dans celle qui est menée dans l’opérationnalisation de l’agropole pilote du bassin de la rivière de Kara. Ainsi, une centaine d’OPA vont bénéficier d’un renforcement de capacité pour une dynamisation et une résistance de leurs activités.

Pour Tangui Gnikobou, Coordonnateur du camp, cette formation aidera à pallier aux problèmes de dégradation de l’environnement dans la production agricole. Le camp aidera, à cet effet, à montrer les techniques de production des produits qui peuvent résister et qui permettront à l’homme d’avoir une bonne santé et une bonne croissance, a souligné le Coordonnateur.

Aussi, la formation permettra de visiter, de transmettre plusieurs outils qui sont orientés vers l’entrepreneuriat. Ce qui permettra aux OPA d’identifier, à la fin des travaux, une filière dans laquelle ils voudraient se focaliser et s’orienter. Pour les filières, il y’aura l’aviculture, la production des champignons, la riziculture et l’entrepreneuriat vert orienté vers les énergies renouvelables, détaille M. Gnikobou.

Les 10 meilleurs participants seront financés

Les responsables de l’APRODAT attendent beaucoup de ce camp. Cette formation, pour eux, servira à avoir, à l’issue, des patrons, des directeurs, des grands cadres, des entrepreneurs, des leaders, des champions pour porter l’agriculture du Togo, a fait entendre Edem Akouvi, Directeur Général de l’APRODAT TOGO.

A la fin de ce camp, qui connaitra un deuxième et un troisième tour et à l’issue du troisième, les dix meilleurs participants seront financés en début de l’année 2021. Un financement qui leur permettra de mettre en œuvre leurs projets.

Pour rappel, en début d’année, l’APRODAT a organisé un Forum des agripreneurs pour former des jeunes et des femmes dans les techniques, l’élaboration des plans d’affaires afin de devenir des leaders de demain. Un autre dénommé le Camp du Futur était prévu, mais avorté à cause de la pandémie de la Covid-19, a déclaré le Directeur Edem Akouvi.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *