Togo/Hommages à Natchaba : la loi organique relative au statut des anciens Président de l’Assemblée respectée

Le 16 octobre dernier, le Togo a perdu un valeureux serviteur de la nation, Fambaré Ouattara Natchaba. Ancien ministre, ancien…

Parredaction Catégorie Dossiers le 26 octobre 2020 Étiquettes : , , , ,

Le 16 octobre dernier, le Togo a perdu un valeureux serviteur de la nation, Fambaré Ouattara Natchaba. Ancien ministre, ancien Président de l’Assemblée nationale, professeur d’université. Il a reçu les hommages de la nation, vendredi et samedi (23 et 24 octobre 2020). C’était au cours de cérémonies officielles d’abord, à l’Assemblée Nationale, puis, lors de l’inhumation.

Ces cérémonies empreintes de vives émotions se sont déroulées en présence du chef de L’Etat, de la Présidente du Parlement, du Premier ministre, d’anciens présidents de l’Assemblée nationale, anciens Premiers ministres. On notait aussi la présence des présidents des institutions de la République, des représentants du corps diplomatique accrédités au Togo. Les membres de la famille biologique et politique de l’illustre disparu ainsi que plusieurs invités de marque étaient présents.

Une exigence de l’article 13 de la loi organique relative au statut des anciens PA

Les cérémonies d’hommages aux anciens présidents de l’Assemblée nationale est une obligation législative. C’est donc une exigence des dispositions de l’article 13 de la loi organique relative au statut des anciens présidents de l’Assemblée nationale.

Aux termes de l’article 13 de ladite loi, « en cas de décès d’un ancien Président de l’Assemblée nationale, des honneurs funèbres officiels lui sont rendus ». Il s’agit de la loi organique n° 2007-014 du 19 juin 2007, déterminant les statuts députés.

C’est dans cette logique que le président Faure Gnassingbé a assisté samedi à l’inhumation de Fambaré Ouattara Natchaba à Gando (préfecture de l’Oti).

La cérémonie a été marquée par un dépôt de gerbe de fleurs en hommage à Fambaré Ouattara Natchaba et présidée par le président de la République. Elle a été suivie de la sonnerie aux morts et l’exécution de l’hymne national.

Déjà, le vendredi 23 octobre, les députés de la 6ème législature ont rendu leurs ultimes adieux à celui qui aura passé une partie de sa vie au service de la nation.

Une pluie d’hommages à Fambaré Ouattara Natchaba

Le chef de l’Etat qui a pris personnellement part aux cérémonies d’inhumation n’a pas manqué de rendre un hommage mérité à feu Natchaba.

« C’est avec une vive émotion que j’ai pris part ce jour aux obsèques nationales en hommage à feu Fambaré Ouattara Natchaba », a tweeté le chef de l’Etat Faure Gnassingbé.

« La République perd un de ses plus grands serviteurs », a-t-il complété reconnaissant la qualité de brillant professeur de droit à l’illustre disparu. « Il laisse à jamais, par son engagement sans faille au service de la nation, son empreinte dans l’histoire politique de notre pays », a-t-il souligné.

« A toute sa famille, je réitère mes condoléances et celles du peuple togolais. Repose en paix, cher Doyen », a-t-il une fois encore lancé.

Le gouvernement, par la voix du Ministre Mustapha Mijiyawa, a présenté les hommages du gouvernement togolais.

Le parti au pouvoir, Union pour la République (UNIR), a aussi rendu un vibrant hommage à feu Natchaba à travers son porte-parole M. Esso Solitoki.

Dans son allocution vendredi, la Présidente Chantal Yawa Djigbodi Tsegan a, salué la mémoire de l’homme. Celui qui, pendant longtemps, a incarné l’institution qu’est l’Assemblée nationale par sa rigueur, son amour et son sens du travail bien fait.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *