Togo : fin des rumeurs sur l’existence probable d’un vaccin anti-Covid-19 sur le territoire togolais

Les populations togolaises, dont la sécurité sanitaire a été fortement impactée par la pandémie du Covid-19 espèrent vivement un vaccin….

Parredaction Catégorie Santé le 3 septembre 2020 Étiquettes : , , ,

Les populations togolaises, dont la sécurité sanitaire a été fortement impactée par la pandémie du Covid-19 espèrent vivement un vaccin. A cet effet, l’existence d’un certain vaccin et supposé nuisible au Togo n’a cessé d’alimenter les rumeurs. Contre cela, le Professeur Ihou Wateba, responsable de l’unité de prise en charge des maladies du Covid-19, a éclairé les populations.

Pour le moment plusieurs vaccins contre la maladie sont en phase d’essais cliniques dans le monde. Aussi, leur efficacité certaine reste encore à prouver. Toutefois, les gouvernements, outre le rappel des mesures barrières, s’apprêtent d’ores et déjà à la réception des vaccins. La démarche devrait faciliter la mise en place des dispositions idoines face à virulence de la maladie.

Une mise en garde contre les « fakes news »

Pour le professeur Ihou Wateba, doyen de la faculté des sciences et de la santé, le vaccin s’impose comme la solution. Car on ne peut pas mettre fin à cette pandémie s’il n’y a pas de vaccination. Pour cela, il faudrait qu’on commence dès maintenant par lever les idées fausses, les idées mal conçues dans la tête des gens, a précisé Ihou.

Car Il n’y a pas un seul vaccin que le gouvernement togolais amènerait au Togo pour tuer ses propres citoyens. Et cela il faut qu’on se l’incruste dans nos mentalités de façon définitive, a souligné Ihou Wateba. Par ailleurs, il a indiqué que quand le gouvernement togolais commande des vaccins pour vacciner ses populations, c’est qu’il a été testé fiable. C’est-à-dire on est sûr qu’il est sans danger.

Les précédentes campagnes de vaccination relatives au choléra, à la méningite ou la fièvre jaune et autres l’illustrent fort bien. S’agissant des rumeurs sur le vaccin anti-Covid19, « je vous assure qu’il y a beaucoup de fake news », a ajouté le professeur. C’est ce qu’a clarifié le doyen aux populations qu’il exhorte à trier les informations reçues.

Faire confiance au gouvernement togolais

Le professeur a tenu à rassurer les citoyens togolais. Il invite donc ces derniers à pleinement faire confiance au gouvernement. Ceci dans la mesure où le vaccin serait accessible. De plus, les Togolais ne doivent avoir aucune crainte, ni hésiter à aller se faire vacciner en grand nombre.

En attendant le ouf de soulagement général, les Togolais doivent abandonner les mentalités arriérées. Ils sont invités surtout au respect strict des mesures barrières. Ceci afin de limiter le plus rapidement possible la propagation du virus. Ce qui soulagerait énormément le personnel soignant encore au front depuis le début de la pandémie au Togo.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *