Togo : fin de l’insalubrité sur les plages togolaises

La plage de Lomé, cadre touristique attrayant et lieu de distraction pour les populations, est souvent sujette à la pollution….

Parredaction Catégorie Dossiers le 20 août 2020 Étiquettes : , , , , ,

La plage de Lomé, cadre touristique attrayant et lieu de distraction pour les populations, est souvent sujette à la pollution. Alors pour favoriser un climat propice au développement touristique et économique, elle est à présent régulièrement mise au propre. L’entretien est confié à l’Agence Nationale d’Assainissement et de Salubrité Publique (ANASAP).

Cette action s’inscrit dans le cadre du projet de résilience des zones côtières de l’Afrique de l’Ouest (WACA ResIP). Ce projet est soutenu par la Banque mondiale afin de résoudre le problème d’érosion côtière, d’inondations et de pollutions dans l’espace côtier ouest africain.

Une insalubrité balayée

La pollution des côtes du Togo est un problème réel et sérieux. De ce fait, la première phase pilote du projet de nettoyage s’étend sur une bande de côte de 7km. Elle part de la frontière Togo-Ghana jusqu’à la limite de l’hôtel Mercure Sarakawa. L’opération, prévue pour une durée de 3 ans, a couté environ 168 millions de francs CFA.

Cette somme a permis à l’ANASAP d’acquérir une machine d’entretien de la plage « Beach Cleaner ». Aussi, elle a œuvré à l’installation des poubelles adaptées sur le long de la plage. De plus, un château d’eau munis de panneaux solaires ainsi que des toilettes modernes ont été construites tous les 50 m.

Fini, donc, les sachets plastiques éparpillés par ci et là, les cannettes et autres types de déchets. A présent ceux-ci sont mieux gérés grâce à une meilleure collecte. La sensibilisation des populations quant aux bonnes pratiques d’hygiène et d’assainissement a renforcé la propreté de la plage au quotidien.

Un cadre touristique rehaussé

L’ensemble de ces actions menées ont eu pour finalité de redonner à la plage de Lomé ses lettres de noblesse d’autrefois. Peu à peu, les citoyens semblent prendre conscience effective de l’importance de la plage dans le développement du tourisme au Togo.

Ainsi, les étrangers ou populations pourraient profiter au mieux de la plage bordée de cocotiers et de vestiges historiques. C’est le cas des deux anciens wharfs de Lomé datant des années 1900 qui nourrissent bien d’admiration.

L’assainissement de la plage de Lomé favorise la promotion du tourisme. Plus précisément, il concourt à la réalisation de l’axe 3 du Plan National de Développement (PND). Les objectifs 6 et 14 du développement durable (ODD) seront aussi atteignables. D’où l’extrême nécessité pour les populations d’adopter des comportements citoyens pour l’atteinte de l’émergence tant souhaitée.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *